L’oeuf poché: le miracle du rice cooker!

Un rice cooker, ou un cuit vapeur, un oeuf: vive les toasts du petit-déjeuner!

Ces temps, pas un blog qui ne mette en avant les oeufs mollets. Ou les oeufs pochés. Un extérieur blanc cuit, encore un peu tremblotant, un coeur coulant, jaune moelleux, liquide et tiède. A l’heure de la chasse aux oeufs, là un bleu derrière les oreilles du lapin sous le buisson, voici, plus qu’une recette, une petite astuce pour ceux que les oeufs pochés découragent. Depuis peu, j’ai trouvé comment faire le tourbillon parfait dans l’eau frémissante pour pocher mon oeuf dans la casserole. Mais la version rice-cooker a cela de funky qu’elle permet de donner une forme assez parfaite à l’oeuf. Sur un toast à l’avocat, c’est du plus bel effet. Le rice-cooker, c’est la vie! J’utilise le mien tout le temps. Pour le riz, mais aussi pour cuire tout et son contraire à la vapeur. Je vous jure, dans deux minutes on m’engage pour une émission de télé-achat.

Lire la suite

Publicités

Un dips d’été: pico de gallo et avocats

Tomates, coriandre, sour cream, avocat, fromage: trempe ton chips dans le mix et on en reparle!

img_2600

C’est encore l’été ici. Un petit rab’ de soleil sur les épaules, l’odeur du monoï pour ne pas rissoler, gambettes à l’air et jupe légère, la nuque moite sous le chignon défait, le vernis des orteils qui dansent dans les sandalettes. Il faut profiter. Jusqu’aux dernières minutes du jour, à l’heure où la petite laine se fait désormais indispensable, quand la nuit tombe, si tôt, trop tôt, toujours plus tôt.

Lire la suite

easy-peasy… le poulet mexican style au chocolat

Un poulet mole…une version rapide, du moins…

FullSizeRender (38)

Ouaip. Il fait quasi nuit quand le réveil sonne. Il fait sombrounet quand on rentre du boulot. Mes braves gens, l’heure est grave, ça sent l’automne. On croise encore des irréductibles qui résistent aux saisons en short et doudoune. On assiste au mariage étrange des pieds nus dans les UGG. Des jupes de coton à fleurs avec pull en laine. Les oisillons, ces filles si adorablement fragiles qu’on a tout le temps l’impression qu’elles vont se casser à la moindre caresse appuyée, ont déjà rajouté un tour de leur immense écharpes de maille.

Lire la suite

J’aurai ta peau, patate!

Des potato skin comme vecteur de guacamole: un truc scientifiquement prouvé comme étant bon.

 IMG_6711

J’aime pas trop les patates. La bête pomme de terre à l’eau franchement ça me laisse tiède. Chez moi, gamine, on mangeait du riz, par sac entier, des pâtes, souvent, du blé, à foison, du boulgour, de la semoule, mais de la patate, franchement, pas trop.

Du quoi, maintenant que je suis grande, je persiste à trouver cela peut sexy. Mais, « encore! » me direz-vous,  grâce à ces merveilles de paniers de légumes livrés sur mon paillasson, j’ai des pommes de terres en veux-tu en-voilà, et je les garde si longtemps qu’elles se hérissent de cheveux mauves et torturés, franchement, ça fait peur.

Lire la suite