Tronche de cake: une belle tête de vainqueur

Cake citron-pavot pour gourmands

IMG_0014

J’ai longtemps cherché le mix parfait pour un cake au citron. Je n’aime pas qu’on me mente et je trouve souvent qu’il y a grosse arnaque quant au goût citronné… Genre « si,si, c’est au citron », mais le goût de citron ne se retrouve que dans le glaçage. Et j’aime pas le glaçage (Je reconnais volontiers un léééééger  caractère pénible). Idem pour la texture. Ou c’est de la brique, bien farineuse, ou c’est spongieux, genre pas cuit.

Lire la suite

Publicités

Bonnnnnn le Bo Bun!

 
 
Un bo bun: une salade de vermicelle au boeuf caramélisé et aux herbes…
photo (17) 
Ghâ hhahhaaaha le reflet dans la photo!
 

A L’illustré, le magazine où je vis travaille, il s’est instauré comme une petite tradition. Vers 12h01, les mardis (et d’autres jours aussi), au sortir de notre big séance de rédaction, on peut croiser le long de la rue saint martin, un charmant cortège de morts-de-faim. Tout ces pèlerins sont en route pour le Dalat, un restaurant vietnamien qui est installé dans un chalet suisse qui fut autrefois un départ de funiculaire… (silence consterné). Et la marmotte, elle fait dans le nem. Faut pas être pressé, pressé, pour manger là, mais leur plat de choix, inutile d’ouvrir la carte, c’est le bo bun. Une sorte de salade tiède de vermicelles de riz, arrosé de sauce légère, pleine d’herbe succulentes et avec quelques lamelles de boeuf caramélisées et des croustillantes crisse-crisse cacahouètes. Nomnomnomnom:…j’ai un peu bavé sur mon clavier, j’essuie et je suis à vous.

Lire la suite

Adieu barbecue…

Le maïs, oui: mais grillé au four!

Je n’ai pas besoin de vous rappeler qu’on vit un été pourri…ou bien?!? Limite on n’aura pas atteint notre quota de merguez pour la saison. C’est vite vu, il fait si moche que le barbecue rouille et que des bolets poussent à côté du sac de charbon.

L’heure est grave, il faut lutter. Je paie pour la cause: cela fait trois jours de suite que je vais au bureau en tongs, malgré les gouttes, les nuages couleur cendre, les raz de marée de boue, la températures polaire. Mission périlleuse, escargots contre orteils vulnérables. Le combat est inégal, je tremble tous les matins. Faut dire que je parle d’expérience. Un jour, il y a fort fort longtemps, je me suis couchée en mini top et boxer sur un tapis de sol de camping et la peau de mon ventre, alors si bien tendue, est entrée en contact avec un crapaud qui passait par là.

Lire la suite

Peach and Apricot Cobbler…Le dessert mutant

Mi clafoutis, mi crumble: le peach cobbler!

Quand on voit un cobbler la première fois, on pourrait croire qu’il s’agit d’un crumble qui aurait mal tourné. Ou d’un clafoutis qui n’aurait pas tout compris.

Un peu comme mon coiffeur, qui quand je lui dis « carré long plongeant » pense instantanément « carré court au menton ». Je profite de chaque occasion pour raconter à qui veut l’entendre (et aux autres, c’est le même prix) mon désarroi capillaire. Ceux qui me côtoient quotidiennement n’en peuvent plus. Ils crient « pitié, lâche-nous avec tes histoires de mèches ». Voui, voui, ça irrite mais imaginez ma déception. Je fais confiance, je discute, je montre une photo et je sors du salon avec une boulette monumentale erreur d’appréciation de 10 centimètres.

Parce que 10 centimètres, c’est une marge énorme. Google me dit que 10 centimètres, c’est le plus petit serpent du monde, c’est un embryon humain à la fin du premier trimestre, c’est la dilatation totale du col de l’utérus à l’heure de la naissance, c’est une empreinte de patte de ragondin mâle, c’est un microcebus berthae, un lémurien de Madagascar découvert en 2000….bref, c’est pas comme si c’était rien 10 centimètres…

Lire la suite

Burger….oh misère!

La sauce big mac n’est plus secrète. Sisi, pour de vrai!
photo 1 (45)

Il y a quelque années, j’ai instauré les Porky nights: burger maison, film, soirée cool. Amis-des-feuilles-vertes-et-des-graines-fades, passez votre chemin! Toute à ma joie, un soir, que-voilà-la-bonne-idée, je créée une petite pancarte avec l’intitulé de la soirée et un petit cochon mignon en guise de logo. Hop, je suspends la chose sur ma porte d’entrée.

Et soudain, c’est le drame…

Lire la suite

Mojito Jello Shot: la trouvaille estivale

Un cocktail en gelée: une trouvaille qui fait son petit effet

Vous vous souvenez dans Jurassic Parc quand le T Rex débarque au moment où les ados font la main basse sur le buffet du centre, persuadés d’être en sécurité, et que la gelée de leur dessert se met à trembler? Et ben là, c’est pareil.

Le mojito, on connait. C’est ze cocktail festivalier. Sauf que tremblez, tremblez, quand vous aurez goûter à sa version shot, vous ne serez plus jamais en sécurité. Sûr qu’on vous demandera d’en refaire. Et comme, c’est le bémol, ça prend un peu de temps, n’hésitez pas à déguster ces merveilles planqués.

Lire la suite

C’est bon parce que c’est froid

 

 

Un eskimo abricot-yoghourt
photo 2 (36)

Mon grand-père Albert (Daddy pour les intimes), disait toujours ça: « c’est bon parce que c’est froid ».

Ses parfums préférés? Fraise et pistache.

Les miens? Je ne sais pas, il y en a tant… J’aime le chocolat pur cacao, en crème glacée ou en sorbet. J’aime la fraicheur du pamplemousse, l’ananas acidulé, l’onctuosité gourmande du caramel beurre salé, la douceur de la coco quasi écoeurante, les maple walnut qui croque, l’espresso qui dézinge, la mocca de mon enfance, les fusées légères où l’on croque le chocolat de la pointe. Celui-là même de chocolat qu’on tente de préserver pour une dernière bouchée dans les pralinato.

Lire la suite