Des corn flakes en guise de dîner: les nuggets de février

Poulet, panure de corn flakes, petite sauce: le dîner régressif des soirées sombres

J’ai hésité à mettre cette « recette » si on peut l’appeler ainsi. Franchement, l’idée n’est pas nouvelle et elle est à la portée de n’importe quel enfant de 6 ans. Mais pourquoi toujours chercher la complication?

Lire la suite

Publicités

Salade de quinoa, courge et avocat

De la quinoa moelleuse, de la courge confite, un avocat crémeux et, pour le fun, quelques graines de grenades

  

Cette salade a de la gueule. Quand une amie de Monsieur Hungrypipelette nous l’a apportée un jour, entrée pêchue sur table festive, cette salade a tout de suite fait son petit effet. Au point d’éclipser, presque, le savoureux plat principal. Ni une, ni deux, la voilà adoptée. Depuis, elle figure régulièrement au menu des soupers in casa. A la base, le plat mariait quinoa, avocat, rucola, patate douce et grenade. Vu la saison, et l’abondance de cucurbitacées, ces jours je remplacent les patates douces par leur doublures oranges. Pas de rucola, de salade ou autres pousses d’épinard: qu’importe, vous pouvez n’en faire qu’à votre tronche!

Lire la suite

C’est qui qui veut un cookie?

Le bon vieux p’tit biscuit roi des goûters d’Outre-Atlantique.

Ceci est une recette dédicacée. Yeah, awesome, this one is for you Darrin: you’ve been waiting long enough. This is it!

Il semble que partout où je vais, on se met à parler bouffe. Recettes, petits plats et grands menus, secrets de famille culinaires, planqués sous le manteau, placard de la honte, faiblesse du palais, réminiscence d’enfance, goût du futur, délices partagés, bonnes adresses et plan foireux. Ça doit être moi. Ma gourmandise, sûrement, suscite la confidence.

Lire la suite

Pancakes au daikon

T’as de la farine, t’as de l’eau, t’as du daikon: c’est tout con!

Savory Chinese Turnip Pancakes, photo @thewoksoflife

Le truc, avec ces livraisons de panier, c’est la patience. Jamais de ma vie je n’aurai cru l’hiver si long. #pauvrefilleonestenjanvier. Cette semaine au menu, enooorme tête de chou rouge, maousse tête de chou vert, poignée de lutteur russe de chou kale, scorsonère et panais et, en guest stars, pour un comeback de troisième semaine: un immense, gigantesque, long comme un jour de novembre, radis blanc.

Lire la suite

Golden milk: où comment tout miser sur le curcuma pour estourbir son rhume

Un lait au curcuma version grog sans alcool censé guérir tous les maux…

J’ai la crève. Le combo rhum-frissons. Je rêve d’enfiler mes chaussons et un pyjama pilou tout doux pour siester sous mon duvet. Comme la vraie vie ce n’est pas tout à fait ça, il faut lutter, camarades. Pas questions de se dépoitrailler pour militer seins nus, hein…lutter mais avec dignité et culotte en merinos. L’an dernier, saison froide, j’avais tout misé sur une sorte de potion magique à la Harry Potter: des rondelles de citron, d’orange et de pamplemousse, dans un grand bocal en verre, où il fallait alterner curcuma en poudre, gingembre râpé, miel et huile d’olive. Il fallait s’envoyer de grandes rasades de la mixture et normalement on traversait les frimas sans frémir. Bilan? Mitigé.

Lire la suite

Je suis de retour. Le cabillaud, sauce vierge tomates-courgettes, aussi!

Pavé de cabillaud grillé, sauce vierge tomates vertes et courgettes jaunes, noix de coco rôtie

Je sais, vous n’y croyiez plus. Moi non plus pour être honnête. A ce stade, je ne savais même plus comment revenir. Un peu comme cette pub où le type rentre de vacances et ne se rappelle plus ni son pin ni son puk: tous le mot de passes effacés, comme un château de sable par une grosse vague. Le dernier article de la pipelette affamée date du mois de mai: vous vous doutez bien que mes vacances n’ont pas autant duré. Que s’est-il passé? Rien. Tant de choses. Une certaine lassitude. L’envie d’aller tremper mes orteils dans le Léman plutôt que de taper mes recettes sur un ordinateur. Préférer manger chaud, ou froid, ou tempéré, mais manger, sans attendre la photo, l’installation sexy, la serviette à peine froissée qui fera la photo séduisante. L’envie de vivre, de cuisiner, de dresser mon assiette, de parler à mon amoureux, sans raconter, sublimer, écrire, vanter.

Une pause, donc. Bienvenue. Elle est finie, me revoilà, me revoilou.

Lire la suite