Kouglof aux pommes confites

Un bon gâteau pour le goûter. Ou pour le brunch de Pâques. Avec du caramel pour avoir envie de lécher le plat en toute dignité dans la cuisine.

Un kouglopf. Kugeloff. Kouglof. Un coucou bien glops. Quelque soit son orthographe, c’est un peu ce qu’il me faudrait là tout de suite et pas seulement la tranche inscrite à jamais dans ma mémoire, ses calories sur mes cuisseaux et le caramel collant sur la nappe cirée de la table de la cuisine.

Lire la suite

Publicités

Bingo un bretzel!

Quelques grains de pavot, le goût du sel sur la langue, le moelleux incomparable: vive le bretzel!

C’est un truc à devenir complètement banjo! Regarder les flocons tournoyer avant de les voir s’échouer sur les têtes molles des immortelles. Ces élégantes, toutes de vert et de blanc vêtues, semblent avoir envie de boycotter l’hiver. Entre froid sibérien et averses de neige, elles me montrent leur désarroi en dodelinant de la corole. Moi j’ai collé mon nez contre le double vitrage froid et je m’hypnotise en regardant ce ballet d’hiver. Ce week end, si vous n’avez rien de plus pressant à faire, je vous encourage à faire de même. En guise de snack à l’entracte de ce spectacle si lent et répétitif, je vous suggère un encas venu du nord. Les Allemands en sont friands, et aux Etats-Unis, on les utilise comme armes, pour se débarrasser de certains présidents.

Lire la suite

C’est qui qui veut un cookie?

Le bon vieux p’tit biscuit roi des goûters d’Outre-Atlantique.

Ceci est une recette dédicacée. Yeah, awesome, this one is for you Darrin: you’ve been waiting long enough. This is it!

Il semble que partout où je vais, on se met à parler bouffe. Recettes, petits plats et grands menus, secrets de famille culinaires, planqués sous le manteau, placard de la honte, faiblesse du palais, réminiscence d’enfance, goût du futur, délices partagés, bonnes adresses et plan foireux. Ça doit être moi. Ma gourmandise, sûrement, suscite la confidence.

Lire la suite

Un yoghourt anyone?

Des yoghourts maison, sans yaourtière…c’est complètement possible!

 

Nous, on n’a plus de place dans nos placards. Plus un tiroir de libre, un recoin d’armoire, un centimètre carré de plan de travail à épargner. Vous comprenez, avant, je vivais seule. C’était déjà la gabegie hein…je m’étalais allègrement, je jouais régulièrement à cache-cache avec les couvercles de pots à confitures, ou, pire, les différentes tailles de tupperware, je tentais d’empiler des plats en pyrex ronds qui devaient rentrer dans leur frères rectangulaires… Sauf que là, Monsieur mon amoureux emménage. Il vient avec armes et casseroles. Poêles et spatules. La cuisine c’est sa vie, ami lecteur laisse-moi te dire que le type ne voyage pas léger, léger…

Lire la suite

L’oeuf poché: le miracle du rice cooker!

Un rice cooker, ou un cuit vapeur, un oeuf: vive les toasts du petit-déjeuner!

Ces temps, pas un blog qui ne mette en avant les oeufs mollets. Ou les oeufs pochés. Un extérieur blanc cuit, encore un peu tremblotant, un coeur coulant, jaune moelleux, liquide et tiède. A l’heure de la chasse aux oeufs, là un bleu derrière les oreilles du lapin sous le buisson, voici, plus qu’une recette, une petite astuce pour ceux que les oeufs pochés découragent. Depuis peu, j’ai trouvé comment faire le tourbillon parfait dans l’eau frémissante pour pocher mon oeuf dans la casserole. Mais la version rice-cooker a cela de funky qu’elle permet de donner une forme assez parfaite à l’oeuf. Sur un toast à l’avocat, c’est du plus bel effet. Le rice-cooker, c’est la vie! J’utilise le mien tout le temps. Pour le riz, mais aussi pour cuire tout et son contraire à la vapeur. Je vous jure, dans deux minutes on m’engage pour une émission de télé-achat.

Lire la suite

Des Kanelbullar: de quoi acheter la bienveillance de qui vous voulez!

Des escargots cannelle-cardamome venues directement du Nord

Dédicace spéciale pour Valentine Matter 😉

La Suède et les pays du Nord en général ont érigé en art le café du milieu d’après-midi. On les imagine siroter lentement pour ne pas se bruler un mug de thé ou un café au lait, avec deux trois amis, tous en chaussettes de mérinos, assis sur une peau de bête ou un canapé couleur pastel, des bougies partout, alors que dehors il fait nuit, à 14h00. Hygge attitude comme diraient les Danois. En Suède, tout le monde nous parlait du Fika. Une pâtisserie, un café, une pause-bien être dans l’après midi, comme une respiration.

Lire la suite