Bingo un bretzel!

Quelques grains de pavot, le goût du sel sur la langue, le moelleux incomparable: vive le bretzel!

C’est un truc à devenir complètement banjo! Regarder les flocons tournoyer avant de les voir s’échouer sur les têtes molles des immortelles. Ces élégantes, toutes de vert et de blanc vêtues, semblent avoir envie de boycotter l’hiver. Entre froid sibérien et averses de neige, elles me montrent leur désarroi en dodelinant de la corole. Moi j’ai collé mon nez contre le double vitrage froid et je m’hypnotise en regardant ce ballet d’hiver. Ce week end, si vous n’avez rien de plus pressant à faire, je vous encourage à faire de même. En guise de snack à l’entracte de ce spectacle si lent et répétitif, je vous suggère un encas venu du nord. Les Allemands en sont friands, et aux Etats-Unis, on les utilise comme armes, pour se débarrasser de certains présidents.

Lire la suite

Publicités

Des corn flakes en guise de dîner: les nuggets de février

Poulet, panure de corn flakes, petite sauce: le dîner régressif des soirées sombres

J’ai hésité à mettre cette « recette » si on peut l’appeler ainsi. Franchement, l’idée n’est pas nouvelle et elle est à la portée de n’importe quel enfant de 6 ans. Mais pourquoi toujours chercher la complication?

Lire la suite

Salade de quinoa, courge et avocat

De la quinoa moelleuse, de la courge confite, un avocat crémeux et, pour le fun, quelques graines de grenades

  

Cette salade a de la gueule. Quand une amie de Monsieur Hungrypipelette nous l’a apportée un jour, entrée pêchue sur table festive, cette salade a tout de suite fait son petit effet. Au point d’éclipser, presque, le savoureux plat principal. Ni une, ni deux, la voilà adoptée. Depuis, elle figure régulièrement au menu des soupers in casa. A la base, le plat mariait quinoa, avocat, rucola, patate douce et grenade. Vu la saison, et l’abondance de cucurbitacées, ces jours je remplacent les patates douces par leur doublures oranges. Pas de rucola, de salade ou autres pousses d’épinard: qu’importe, vous pouvez n’en faire qu’à votre tronche!

Lire la suite

Pancakes au daikon

T’as de la farine, t’as de l’eau, t’as du daikon: c’est tout con!

Savory Chinese Turnip Pancakes, photo @thewoksoflife

Le truc, avec ces livraisons de panier, c’est la patience. Jamais de ma vie je n’aurai cru l’hiver si long. #pauvrefilleonestenjanvier. Cette semaine au menu, enooorme tête de chou rouge, maousse tête de chou vert, poignée de lutteur russe de chou kale, scorsonère et panais et, en guest stars, pour un comeback de troisième semaine: un immense, gigantesque, long comme un jour de novembre, radis blanc.

Lire la suite

Un yoghourt anyone?

Des yoghourts maison, sans yaourtière…c’est complètement possible!

 

Nous, on n’a plus de place dans nos placards. Plus un tiroir de libre, un recoin d’armoire, un centimètre carré de plan de travail à épargner. Vous comprenez, avant, je vivais seule. C’était déjà la gabegie hein…je m’étalais allègrement, je jouais régulièrement à cache-cache avec les couvercles de pots à confitures, ou, pire, les différentes tailles de tupperware, je tentais d’empiler des plats en pyrex ronds qui devaient rentrer dans leur frères rectangulaires… Sauf que là, Monsieur mon amoureux emménage. Il vient avec armes et casseroles. Poêles et spatules. La cuisine c’est sa vie, ami lecteur laisse-moi te dire que le type ne voyage pas léger, léger…

Lire la suite

Labneh et salsa tomates-olives

Un yoghourt égoutté en guise d’apéro

labneh

Merci qui? Merci Ottolenghi! Le gars, Yotam de son prénom, est mon Dieu vivant (après mon choubidou hein). J’aime beaucoup ses recettes, tendance israélo-palestinienne. Ce sont souvent des idées de mariages ou de techniques qui font envie et que l’on ne connaît pas toujours. A l’heure des milles apéros de décembre, lorsque le chips a eu notre peau et que le toast au saumon fumé nous a bien enfumé, je suggère un changement de goût. Un petit voyage moyen oriental.

Lire la suite

Salsa de tomates rôties

Des fruits, du soleil, un coup de mixer, une pincée de piment: bon apéro!

img_3546

Vous connaissez, ces boîtes? Un film alu sur du plastique, ou un capuchon de métal sur le pot, hop, on ouvre, et on plonge son chips de maïs dans cette salsa. C’est souvent vinaigré, trop sucré, un peu salé. Parfois, on y trouve quelques morceaux verdâtre censé rappeler qu’à la base, il y avait un poivron vert qui vivait là.

Lire la suite