L’épisode du pyjama à étoiles pour fêter les 1 an de ce blog

Ah oui, et aussi, un tajine d’agneau aux cardons. Avec du safran et des raisins secs.

IMG_6401

L’agneau, ses petits poils tout doux, ses yeux innocents, cette naiveté attendrissante. C’est si joli. C’est si bon surtout.

IMG_6398

Dans le genre cruauté cynique, mon oncle Eric qui avait une incroyable maison perchée à la Tour de Gourze, nous faisait toujours mourir de rire avec ses aventures estivales. Sur les talus de sa propriété broutaient, insouciants, quelques moutons qu’il avait surnommé gigot, méchoui, côtelettes….

C’était sympa. On connaissait leur futur. Pas d’hésitations, pas de pronostics, de craintes et d’espoirs sur ce qu’ils allaient faire de leur vie: changer de job, tomber amoureux, déménager…Nan, eux, leur prénom les avaient prédestinés…Parfois je me dis c’est plus simple. En même temps, je m’appelle Marie et je suis loin d’être une sainte.

Lire la suite

Publicités

C’est de la boulette!

Boulettes orientales: c’est de la balle!

La boulette, déjà, à la base, c’est forcément la fête. C’est rond, mignon, ludique, gourmand. Ça se boulotte à l’apéro, ça fait son effet avec des spaghettis ou une wonder-ratatouille (à ne pas confondre avec la super ratatouille qui, elle, porte des collants), et dans un tajine marocain, c’est si bon que tu meurs.

Version Ingmar, tu peux aussi te la jouer rennes-airelles, on avait fait ça une fois pour un Noël, avec ma filleule Lilla et son frère Sacha. Bon on ne sait toujours pas comment le père Noël a fait pour livrer tous ses colis après, mais personne ne nous a appelé pour se plaindre.

Ici, c’est la version apéro oriental. Pour savoir qui mangera la dernière orpheline du plat, vous pouvez imaginer une danse du ventre pour départager les gloutons.

Lire la suite

Un pilaf et paf, tout le monde est content!

Un pilaf d’agneau: paf dans le mille!

 

 

 

 

 

 

photo (23)

Ma mère, c’est la spécialiste des épices. Une reine de l’exotique et de la fusion food, bien avant que ça ne soit à la mode. Je me rappelle du tofu du vendredi en rentrant de l’école (gasp!) alors que limite personne ne connaissait ça à l’époque chez mes copines (les bienheureuses). (Oui, je sais, le tofu c’est sain, c’est super. Sauf que moi, j’aime pas, je trouve ça morne).

Y avait d’ailleurs d’autres choses bien plus marrantes et détonantes dans nos assiettes que le tofu. Des exemples? La glace aux œufs de poisson. Sisi! Le sorbet au geranium. (Là vous commencer à piger qu’elle avait une sorbetière…). Et des tas de plats thaï qu’on ne goûtait pas tellement ailleurs, des trucs épicés qui faisaient cracher du feu à mes copines.

Lire la suite