pasta salsa céleri!

Des maccheroni et une petite vinaigrette au céleri en guise de sauce!

img_3999

ça y est, le countdown du mois de décembre à commencé. Résultat: les journées se flétrissent et les minutes tombent comme les dernières feuilles des arbres. Bref, j’ai plus le temps, et ça se voit. Désolée pour le manque de tempo, je ne tiens plus rythme!

Lire la suite

Publicités

La salade tiède carottes céleri

Une salade un rien orientale à savourer tiède

  IMG_6457 (1)

Un peu comme la vengeance qui, elle, se mange froide.

Ou le coup de honte qui se déguste brûlant, à même les joues.

Dans le cadre de ma noble profession et eu égard à une personnalité, dirons-nous, lééééégèrement impulsive, il m’arrive souvent de souhaiter que la terre s’ouvre sous mes pieds pour m’avaler entière jusqu’à la fin des temps. Mon visage porte alors les stigmates écarlates de l’intense mortification.

Lire la suite

Hachis no (g)hachis (Oui. C’est nul. Je sors).

Un hachis parmentier

J’ai même pas honte de mon titre. Ou alors rien qu’un peu. Essayez, vous, pour voir!

Le hachis est un plat de la famille des vides-frigo. Espèce: « pose-toi là et fais des petits ». Quand y en a pour deux, c’est pôbiencompliquémapetitedame, y en a pour 7. Ou presque. T’as une patate? T’as de la purée? tu peux faire une crêpe au sucre… Bref, si j’étais valaisanne, je dirai « tu vois comment ».

J’ai les vignes à Lausanne, alors je vous explique.

J’aime moultement le concept porte-ouverte. Vous êtes dans le coin, y a du monde et de la lumière, passez. J’aime aussi les invitations formelles, le rôti au four, la table façon mère-grand. En fait, j’aime tout, je suis comme ça. Mais quand tout d’un coup, il  y a plus de gens que prévu, c’est bien pratique d’avoir 1.) des patates spéciales purée 2.) un congélateur bien rempli où stocker de la viande hachée.

Lire la suite

I’m a (not so) lonesooooome cow girl

Le pain de viande, ça sonne moche. The Meatloaf, ça va vous bluffer.

Je vous fais grâce de la mélodie, je chante comme une chouette en fin de mue.

Pour ceux qui l’ignoreraient, je suis  fan  des Etats-Unis. J’aime donc beaucoup, beaucoup lire en anglais des romans ricains. Et comme souvent dans les romans, ben l’auteur décrit ce que les gens mangent. Et parfois, ça met l’eau à la bouche.

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance du Meatloaf.

Lire la suite