Tartare de cervelas: le patriotisme en assiette

Le cervelas, genre en salade, mais plutôt en tartare, avec des lentilles, pour changer

tartare2

Un jour, il y a des chances pour que ma mère se transforme en cervelas. Je n’ai jamais vu quelqu’un en consommer autant. En matière de saucisse nationale, elle et moi, ce n’est pas le même combat. Moi je l’aime moyennement, elle en raffole. Je le préfère cuit, elle ne jure que par le cru. Des différences qui sont quasi fondamentales. Mais je l’aime quand même, c’est ma mère après tout.

Lire la suite

Publicités

Rouleaux d’été…au printemps

Des légumes tout croquants dans une feuille de riz: le bonheur dans l’assiette

Printemps 2

Rouleaux d’été ou rouleaux de printemps? Eté, printemps, été, printemps: on ne va pas chipoter hein, y aurait juste du soleil, ça irait aussi. Toujours dans la rubrique « merci de virer les nuages », je poursuis mon défi, « je mange comme s’il faisait beau ». Et surtout, cette recette est transportable les gens. Promis.

Lire la suite

Salade de melon rôti et gambas

Du melon rôti et des big crevettes: une pseudo salade, vite fait, chic et légère!

IMG_1381

On fait comme si c’était l’été, d’accord? On oublie qu’il pleut dès qu’on lisse sa frange, qu’on a les tongs qui moisissent, et que ma copine Christine a remis des collants sous sa robe. Enfin, ça c’était avant-hier. Aujourd’hui, elle est en sandales-robe légère et des escargots ont bavé sur son vernis. Y a plus de saison ma brave Lucette et ça commence à me courir un rien sur le moral.

Lire la suite

Le pois chiche à l’apéro c’est chic!

Chiche? Juste un pois en guise de snack!

IMG_0562

Vous l’avez peut-être remarqué, ces temps, c’est la débandade. Plus le temps de rien, si ce n’est de courir après les minutes, comme une cocotte sans tête. Du coup, je cuisine, parfois. Quand j’y pense, je note ce que je jette dans la poêle, mais bien souvent, je zappe les photos. De toute façon il fait nuit.  En tous cas, je ne prends plus le temps de vous raconter par le menu, le contenu de mon assiette et de mes journées. Je suis désolée, mea culpa, flagellation par orties, en plus, c’est de saison.

Lire la suite