Cha vous dit du chou rouche?

Une petite salade de chou rouge grillé, vinaigrette au jus d’orange…

chou5

Ces temps, l’ambiance où je travaille est un peu électrique. Il faut résister aux tensions, aux pressions, aux étirements, aux pressage de citron, aux casse-bonbon aussi. Bref, on est tout cougnés, comme on dirait chez nous dans le canton de Vaud. Contre cela, pas de potion magique. J’ai repris mes bonnes vieilles listes, le papier-crayon sur la table de nuit pour y écrire mes illuminations nocturnes, mes rasades de rescue cul sec et …. mes aliments santé. Graines de chia entre les dents, overdose matinale de orange-citron-miel-gingembre le matin. Bonne nouvelle: je ne traine mon rhume que depuis trois semaines. Je sais, quel gag!

Lire la suite

Panna cotta au yoghourt, camomille et coings pochés

Un petit goût de camomille, quelques coings fondants, un sirop yummy: dessert d’automne.

img_3748

Il fait nuit tout le temps, c’est normal? C’est vite vu, je propose d’hiberner en attendant le printemps. A défaut, vu que nous sommes peu nombreux à pouvoir réaliser ce fantasme, et vu que vivre sous une couette géante ne rapporte pas beaucoup de sous, je multiplie les occasions de me faire du bien. Le cocooning, les hammams, les spa, et ouais, de temps en temps un chaï gourmand. Je reviens d’une nuit magique, petit-déjeuner royal dans un palace somptueux des bords du Léman.

Lire la suite

Tartare de cervelas: le patriotisme en assiette

Le cervelas, genre en salade, mais plutôt en tartare, avec des lentilles, pour changer

tartare2

Un jour, il y a des chances pour que ma mère se transforme en cervelas. Je n’ai jamais vu quelqu’un en consommer autant. En matière de saucisse nationale, elle et moi, ce n’est pas le même combat. Moi je l’aime moyennement, elle en raffole. Je le préfère cuit, elle ne jure que par le cru. Des différences qui sont quasi fondamentales. Mais je l’aime quand même, c’est ma mère après tout.

Lire la suite

Le gratin: tronche de loser, coeur de vainqueur

Aubergines, tomates, poivrons, viande hachée, béchamel, tu jettes dans un plat, tu gratines: ça ressemble à une moussaka, en version restes…

Ahhh le Sud! La moussaka, la Grèce, la ratatouille, mes orteils nus dans leur tongs. C’était hier…

Aujourd’hui, il fait dègue,  (mais je m’en fiche, ce post est programmé, à l’heure actuelle, je me fais décoiffer par le vent chaud australien: yeah baby!), voici donc une recette mi-figue, mi-raisin. Soit, des légumes du Sud mais dans un gratin qui sent la cramine (le froid donc, pour ceux qui ne seraient pas vaudois).

Lire la suite