Un carré à trois angles: le piège du samossa

Un spanakopita grec, ou presque, avec côte de bette et feta. Et dans une forme bizarre. C’est comme ça.

FullSizeRender (23)

Je crois vous avoir déjà parlé de ma discalculie, cette maladie grave qui fait que je suis incapable de compter, encore plus handicapée au moment de rendre de la monnaie et, de manière générale, réfractaire au moindre chiffre. C’est de l’humour, rassurez.vous, juste une manière digne de signifier que je suis une pive en math.

Sauf que, il semble que mes symptômes s’aggravent. Je suis désormais incapable de former un triangle. Les dieux de la géométrie m’ont déserté. Mazette, on est foutu!

Lire la suite

Publicités

Salade de courgettes à la feta et à la menthe

L’autre soir, avec Karin et Sandra, on s’est dit qu’on allait fêter la Pâque juive. Une Pessah night en quelque sorte. Vous expliquer pourquoi serait un peu long. Et puis, bon, les private jokes, à la base, sont privés. Tout ça pour dire qu’on a bien cherché que mettre dans nos assiettes. Le Matze, ça va un moment mais c’est un peu sec sur le palais.

Du coup, on est allée faire un tour sur le blog http://www.cestmafournee.com/

La fille a beau être juive, ses recettes ne le sont pas, enfin, pas toutes. Elles sont, par contre, pour la plupart, tout à fait compatibles avec la religion et ses contraintes culinaires. Et puis, j’aime beaucoup son ton et ses envolées lyriques sur quelques trouvailles merveilleuses.

A ce stade, vous vous demandez où je veux en venir. Moi aussi. Mais bon aussi, si personne ne suit, on ne va pas s’en sortir hein?!?

Bref, donc, y avait la fête juive, on a fait salade de courgettes grillées, feta, menthe, pignon.

Vous êtes juif, vous pouvez en manger. Vous ne l’êtes pas, c’est bon quand même. 

Allez hop. No comment!

photo 1 (4)

 

Salade Courgettes, menthe, feta, pignons

Pour 2:

  • 2 courgettes (et demi, il m’en restait une pauvre esseulée, je n’ai pas eu le coeur de la séparer de ses copines).
  • 40 gr. de pignons
  • 100 gr. de feta (plus ou moins)
  • 5 tiges de menthe
  • De la crème de vinaigre balsamic
  • Un peu d’huile d’olive

 

Préchauffer le four à 250°C. Laver les courgettes et les tailler super finement, dans la longueur, à la mandoline. Les étaler, sans les superposer (ou juste un peu) sur la grille qui va au four. Vous pouvez, si vous êtes malin, donc pas comme moi, huiler légèrement la grille.

photo 2 (3)

Badigeonner les courgettes avec un mini-peu d’huile ou les pschiiiiter avec un spray d’huile d’olive. On m’en a offert un (Merci Judith), je l’adooore.

Enfourner dans le four, sous grill, à 250°C pendant environ 5 minutes. Checker pour que ça brunisse à certains endroit, juste un chouïa, mais pas trop. Pendant ce temps, faire torréfier les pignons à secs dans une poêle chaude.

Sortir les courgettes, les décoller. Oui, c’est chaud. Mais ça vaut la peine, promis! Réitérer l’opération si vous avez trop de courgettes, une trop petite grille, pas assez de place dans le four, des tas d’invités (bref, si la vie est dure).

Les mettre dans un saladier.

Laver la menthe et ciseler les feuilles. Ajouter. Emiétter la feta par dessus. Ajouter les pignons et des zig zag de crème balsamic.

C’est vraiment hyper bon, très frais.

Bon appétit

photo 4 (1)