Salade de quinoa, courge et avocat

De la quinoa moelleuse, de la courge confite, un avocat crémeux et, pour le fun, quelques graines de grenades

  

Cette salade a de la gueule. Quand une amie de Monsieur Hungrypipelette nous l’a apportée un jour, entrée pêchue sur table festive, cette salade a tout de suite fait son petit effet. Au point d’éclipser, presque, le savoureux plat principal. Ni une, ni deux, la voilà adoptée. Depuis, elle figure régulièrement au menu des soupers in casa. A la base, le plat mariait quinoa, avocat, rucola, patate douce et grenade. Vu la saison, et l’abondance de cucurbitacées, ces jours je remplacent les patates douces par leur doublures oranges. Pas de rucola, de salade ou autres pousses d’épinard: qu’importe, vous pouvez n’en faire qu’à votre tronche!

Lire la suite

Publicités

Pancakes au daikon

T’as de la farine, t’as de l’eau, t’as du daikon: c’est tout con!

Savory Chinese Turnip Pancakes, photo @thewoksoflife

Le truc, avec ces livraisons de panier, c’est la patience. Jamais de ma vie je n’aurai cru l’hiver si long. #pauvrefilleonestenjanvier. Cette semaine au menu, enooorme tête de chou rouge, maousse tête de chou vert, poignée de lutteur russe de chou kale, scorsonère et panais et, en guest stars, pour un comeback de troisième semaine: un immense, gigantesque, long comme un jour de novembre, radis blanc.

Lire la suite

Golden milk: où comment tout miser sur le curcuma pour estourbir son rhume

Un lait au curcuma version grog sans alcool censé guérir tous les maux…

J’ai la crève. Le combo rhum-frissons. Je rêve d’enfiler mes chaussons et un pyjama pilou tout doux pour siester sous mon duvet. Comme la vraie vie ce n’est pas tout à fait ça, il faut lutter, camarades. Pas questions de se dépoitrailler pour militer seins nus, hein…lutter mais avec dignité et culotte en merinos. L’an dernier, saison froide, j’avais tout misé sur une sorte de potion magique à la Harry Potter: des rondelles de citron, d’orange et de pamplemousse, dans un grand bocal en verre, où il fallait alterner curcuma en poudre, gingembre râpé, miel et huile d’olive. Il fallait s’envoyer de grandes rasades de la mixture et normalement on traversait les frimas sans frémir. Bilan? Mitigé.

Lire la suite

Un yoghourt anyone?

Des yoghourts maison, sans yaourtière…c’est complètement possible!

 

Nous, on n’a plus de place dans nos placards. Plus un tiroir de libre, un recoin d’armoire, un centimètre carré de plan de travail à épargner. Vous comprenez, avant, je vivais seule. C’était déjà la gabegie hein…je m’étalais allègrement, je jouais régulièrement à cache-cache avec les couvercles de pots à confitures, ou, pire, les différentes tailles de tupperware, je tentais d’empiler des plats en pyrex ronds qui devaient rentrer dans leur frères rectangulaires… Sauf que là, Monsieur mon amoureux emménage. Il vient avec armes et casseroles. Poêles et spatules. La cuisine c’est sa vie, ami lecteur laisse-moi te dire que le type ne voyage pas léger, léger…

Lire la suite

Purée de chou-fleur

La purée de pommes de terre, on connaît. Oui, mais et la purée de chou-fleur?

puree4

Les fêtes, c’est pour bientôt. En ville, on joue des coudes pour se faire une place sur le trottoir, persuadés que les moins vigousses échoueront devant des étals vides. L’Armée du Salut chante à tue-tête des classiques français, un peu partout, ça sent la mandarine quand tout va bien, le vin chaud aigre et le lait chocolaté tiède quand tout va mal. On n’a plus faim, mais des apéritifs à tout bout de champ. Mon sapin perd déjà ses aiguilles et l’autre jour, en voulant me faufiler derrière ses branches pour ouvrir la porte de mon balcon, dans mon appartement trop petit pour toute cette forêt, d’un coup de fesses rebondies j’ai envoyé valsé le conifère sur le tapis. Boules et breloques cassées, énième passage d’aspirateur, c’est la fête avant les fêtes.

Lire la suite

Salsa de tomates rôties

Des fruits, du soleil, un coup de mixer, une pincée de piment: bon apéro!

img_3546

Vous connaissez, ces boîtes? Un film alu sur du plastique, ou un capuchon de métal sur le pot, hop, on ouvre, et on plonge son chips de maïs dans cette salsa. C’est souvent vinaigré, trop sucré, un peu salé. Parfois, on y trouve quelques morceaux verdâtre censé rappeler qu’à la base, il y avait un poivron vert qui vivait là.

Lire la suite

Un dips d’été: pico de gallo et avocats

Tomates, coriandre, sour cream, avocat, fromage: trempe ton chips dans le mix et on en reparle!

img_2600

C’est encore l’été ici. Un petit rab’ de soleil sur les épaules, l’odeur du monoï pour ne pas rissoler, gambettes à l’air et jupe légère, la nuque moite sous le chignon défait, le vernis des orteils qui dansent dans les sandalettes. Il faut profiter. Jusqu’aux dernières minutes du jour, à l’heure où la petite laine se fait désormais indispensable, quand la nuit tombe, si tôt, trop tôt, toujours plus tôt.

Lire la suite