Un pilaf et paf, tout le monde est content!

Un pilaf d’agneau: paf dans le mille!

 

 

 

 

 

 

photo (23)

Ma mère, c’est la spécialiste des épices. Une reine de l’exotique et de la fusion food, bien avant que ça ne soit à la mode. Je me rappelle du tofu du vendredi en rentrant de l’école (gasp!) alors que limite personne ne connaissait ça à l’époque chez mes copines (les bienheureuses). (Oui, je sais, le tofu c’est sain, c’est super. Sauf que moi, j’aime pas, je trouve ça morne).

Y avait d’ailleurs d’autres choses bien plus marrantes et détonantes dans nos assiettes que le tofu. Des exemples? La glace aux œufs de poisson. Sisi! Le sorbet au geranium. (Là vous commencer à piger qu’elle avait une sorbetière…). Et des tas de plats thaï qu’on ne goûtait pas tellement ailleurs, des trucs épicés qui faisaient cracher du feu à mes copines.

Un truc qu’on adorait, c’était son pilaf d’agneau. Encore aujourd’hui, c’est un collector. Alors hier, quand avec des amies on s’est fait un souper top chef devant la télé, j’ai ressorti la recette. La voilà!

photo (22)

Ingrédients pour 8 personnes:

  • 900 grammes de ragoût d’agneau détaillé en gros cubes
  • 1 boîte de tomates pelées entières
  • Une dizaine de carottes pelées et coupées en gros tronçons
  • 3 oignons pelés et émincés
  • 1 litre de bouillon de poule
  • 6 sachets de safran
  • Du tabasco (massivement, si vous êtes la fille de ma mère)
  • 1 cuillère à soupe de pâte d’anchois (facultatif)
  • 1 à 2 cuillères à soupe de jus de citron
  •  3 feuilles de laurier
  • Sel et poivre
  • 4 tasses de riz créole
  • 1 gros pot de blanc battu
  • Des pignons grillés
  • Du persil ou de la coriandre ciselé pour la déco

Dans une grosse cocotte, faire revenir les cubes d’agneau dans un peu d’huile. Ajouter le safran, les carottes, les oignons. Laisser revenir un peu. Ajouter les tomates, le  laurier, le sel et le poivre, le tabasco, la pâte d’anchois et le bouillon et laisser cuire à feu doux à moyen pendant 1h30 environ. (Vous pouvez tout à fait faire cette étape la veille).

Goûter et rectifier l’assaisonnement. Ensuite, ajouter les tasses de riz, le citron et laisser cuire jusqu’à ce que le riz soit cuit en remuant de temps en temps pour que ça n’attache pas au fond. (Une petite demie-heure).

Au moment de servir, chacun ajoute une cuillère de blanc battu, quelques pignons grillés et un peu d’herbes.

Et paf le pilaf!

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Un pilaf et paf, tout le monde est content!

  1. un vrai gagnant sauf si vous n’aimez pas l’agneau….de la mère ,bravo ma fille ou mène la cuisine !,recette reçue de sa belle-mère …..

  2. Merci Marie, Merci Corinne, et merci belle-maman… hihi! C’est vrai qu’on s’est régalée hier soir! J’en ai parlé à la maison et c’est prévu au menu!

  3. Je n’aime pas l’agneau mais j’adore tes commentaires et ton humour. Bizzzzz

  4. C’est en train de mijoter…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s