Ramer pour des ramen

Une soupe-bouillon, des bons légumes, des nouilles, un oeuf mariné: ça slurp!

On était à deux doigts de la crise l’autre soir. Je vous dresse vite fait le tableau. Une journée bien bien pourrie dans une semaine bien bien sombre. Un soir gris, il fait nuit à 15h00, un retour détrempée à la maison, trafic sur la route, miettes sur la table, courses à ranger, moutons de poussière dans tous les recoins de l’appartement. Une sorte d’hésitation mi-figue, mi-figue, entre le rire hystérique et la crise de larmes. J’avais enfilé mon training moche et mou, le cheveu à la fois gras et humide, la cerne profonde des mauvais jours et j’espérais qu’on en finisse. Du genre, un bol de soupe et hop au lit. Mais…

Lire la suite

Publicités