Une tortilla/burritos d’asperges: le printemps dans une assiette

Une petite galette de amïs, des asperges, du jamòn, et une rien de crémeux avec une burrata: l’humeur est au printemps!

6BF9EF70-F6B8-4B63-84E9-2CD04E273E2E

J’ai appris un truc fascinant. Tout le monde ne pue pas du pipi en mangeant des asperges. Paraît que c’est un truc qui dépend et qui oscille entre le métabolisme et les capacités olfactives de chacun. L’odeur, elle, proviendrait de l’acide asparagusique, qui contient du souffre, et qui, digéré et évacué dans l’urine, sent mauvais. Un truc de fou! Bon moi, je trouve que les asperges c’est telllllllement bon qu’on peut bien aller faire coulette avec une pince à linge sur le nez. Dans la vie il n’y a pas de petits sacrifices, que des belles victoires.

Lire la suite

Une asperge croustillante. Et non un croustillant d’asperge. Voyez la différence. Fondamentale.

Des asperges panées. Genre. Plus ou moins.

IMG_7708

J’adooooore d’amour les asperges. Les vertes surtout. Of course, bonne conscience oblige, comme pour la rhubarbe, je trépigne en attendant la saison. Il n’est pas rare de me voir tracer entre deux étals de légumes au supermarché, yeux fermés, index dans les oreilles, en train de chantonner lallalalllallllalllalalala, pour tenter de résister à l’appel sournois mais néanmoins efficace de cette morue peste d’asperge mexicaine. L’ignoble, arrivée en cargo, carrosse, montgolfière, vient jouer les tentatrices dès le début du mois de mars.

Lire la suite