Pancakes au daikon

T’as de la farine, t’as de l’eau, t’as du daikon: c’est tout con!

Savory Chinese Turnip Pancakes, photo @thewoksoflife

Le truc, avec ces livraisons de panier, c’est la patience. Jamais de ma vie je n’aurai cru l’hiver si long. #pauvrefilleonestenjanvier. Cette semaine au menu, enooorme tête de chou rouge, maousse tête de chou vert, poignée de lutteur russe de chou kale, scorsonère et panais et, en guest stars, pour un comeback de troisième semaine: un immense, gigantesque, long comme un jour de novembre, radis blanc.

Bref. La tronche de ton intestin quand tu l’informes, via deux neurones, qu’il va devoir digérer encore et encore du chou, mai si chouchou c’est monstre chou. L’ambiance n’est pas des plus glamour à la maison. Mais j’arrête ici l’image: on est sur un blog culinaire après tout.

Ces temps, passé les fêtes, on a beaucoup et surtout mangé de la soupe avec tous ces légumes flatulentifiques. (Le mot n’existe sans doute pas mais gageons que l’image va vous imprégner la rétine un moment. De rien).

Pas de quoi blogger. A la place je me suis mise au crochet et j’ai découvert une nouvelle addiction. Je rêve de brides et de chaînes, de point coquillages et de maille loupée. Durant mes vacances, quand Monsieur Hungrypipelette rentrait à la maison, il n’était pas rare qu’il me trouve en vieux training, la mèche moche, pas maquillée pour deux sous, sous une couette avec un thé tiède, trois pelotes et zéro conversation. Niveau séduction, on repassera.

Ce qui me fait penser à dédicacer ce poste à ma copine S…ie. Niveau séduction, elle est sans doute bien plus fortiche que moi, mais disons que cette brunette, mère de deux fillettes ravissantes, ultra créative, n’a pas fait des repas et de l’intendance, sa priorité numéro uno. Avec milles idées la minute, un job, une nouvelle maison en chantier, elle a un peu du mal à se rappeler de l’heure de retour de son époux et des filles.  Du coup, lors d’une soirée mémorable, elle m’a raconté que lorsque la famille crie famine,  et que oups, rien n’est prêt et le frigo est vide, elle propose un buffet gastronomique, prêt en deux minutes.

Son menu, jour de fête:

Chips&Ketchup.

S…ie, elle est trop forte. J’en ai ri pendant des jours. Je ne regarderai plus jamais un paquet de Zweifel avec dédain. Promis.

Pour les autres, un rien plus prévoyant, il y a toujours les pancakes au daikon. Inspiration http://thewoksoflife.com/

L’idée c’est de réaliser une pâte à crêpe un peu épaisse dans laquelle on râpe le légume et on ajoute quelques condiments. A vous d’affiner un peu la quantité de farine en fonction de la taille de votre daikon. Ensuite, on créer des galettes épaisses, à tremper dans une petite sauce.

Pancakes au daikon

Pour deux-trois en repas principal, mais c’est aussi un super apéro.

J’utilise souvent le système de mesure américain, en cup. En gros, vous utilisez comme barème étalon, une tasse. A titre d’exemple, une cup, c’est un rien plus grand qu’une tasse à thé classique. Presque la moitié d’un bon mug. Mais après, aucune de ces recettes ne nécessite de grande précision!

  • 1 radis blanc (alias un daikon, son nom asiatique). En gros, ça ressemble à une mega grosse carotte, mais blanche, avec une peau fine, et le goût d’un radis rouge, en moins piquant.
  • Un oignon nouveau
  • 1 bonne tasse de farine, peut-être un rien plus si votre radis est énorme. Dixit el web, une tasse de farine c’est 128 g.
  • 2 bonnes cuillères à soupe de fécule de maïs, (Maizena)
  • 1 oeuf
  • Environ une tasse et demi d’eau
  • 1 cuillère à soupe d’huile de sésame
  • poivre et sel
  • Facultatif: une belle poignée de petites crevettes séchées, en épicerie asiatique, et/ou quelques dés de chorizo
  • de l’huile pour faire dorer les galettes
  • du sésame

Peler et râper le daikon, Le presser entre les mains pour lui faire rendre le plus d’eau possible. Mettre dans un bol, ajouter l’oignon nouveau en petites rondelles, la farine, la fécule de mais, l’oeuf. Mélanger. Ajouter l’eau, progressivement, pour obtenir une pâte style pâte à crêpe, mais assez épaisse. ajouter l’huile de sésame, et le poivre. Un peu de sel. Pas trop, on trempe les galettes dans un sauce soja déjà bien salée.

Si vous ajoutez des mini crevettes séchées, c’est bien de les tremper vite fait dans un un peu d’eau chaude avant de les égoutter et de les incorporer dans la masse. Rajouter le chorizo en petits dés si vous en avez.

Une fois la masse prête, faite chauffer un peu d’huile (tournesol, arachide ou colza par exemple), dans une poêle. Quand l’huile est bien chaude, ajouter la pâte à crêpe et étaler comme vous pouvez pour former une galette. Saupoudrer de sésame. Laisser cuire comme une crêpe, la retourner et répéter l’opération deux fois pour que la galette soit la plus dorée possible, sans brûler. Mettre dans une assiette à réserver au chaud jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte.

On coupe ensuite la pile de crêpes en 4 parts et chacun se sert en trempant son pancake dans la petite sauce. C’est aussi bon froid, mais un peu plus gras.

Pour la sauce, j’ai mélangé 4 cuillères à soupe de sauce soja avec deux cuillères à soupe d’eau, 2 cuillères à soupe de sauce sweet chili, 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz et une sauce au piment qui arrache.  A vous de voir.

 

Publicités

3 réflexions sur “Pancakes au daikon

  1. Voilà un «  »navet » »qui m’appelle à corps et à cri et me supplie de le manger. Ce sera sur table ce WE. J’ai toujours autant de plaisir à te lire.
    Bises Chris 06

  2. hyper bonne idee, je vais tenter la variante sans oeuf
    oh et pour le chou – braise??
    + la recette favorite de mon enfance (tu le croiras pas), c’est des petites pates carrees avec du chou braise en carres aussi. Pas leger-leger en huile, mais tres miam (meme pour un mioche!)

    • Oui le chou braisé c’est super bon. Jamais essayé avec des petites pâtes! Merci de l’idée! À mon avis les pancakes au daikon sont tout à fait réalisables sans oeufs! Ou tu ajoutes de l’aquafaba en neige, ou alors tu fais juste eau et farine et fécule… moins moelleux mais sans doute tout à fait jouable!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s