Golden milk: où comment tout miser sur le curcuma pour estourbir son rhume

Un lait au curcuma version grog sans alcool censé guérir tous les maux…

J’ai la crève. Le combo rhum-frissons. Je rêve d’enfiler mes chaussons et un pyjama pilou tout doux pour siester sous mon duvet. Comme la vraie vie ce n’est pas tout à fait ça, il faut lutter, camarades. Pas questions de se dépoitrailler pour militer seins nus, hein…lutter mais avec dignité et culotte en merinos. L’an dernier, saison froide, j’avais tout misé sur une sorte de potion magique à la Harry Potter: des rondelles de citron, d’orange et de pamplemousse, dans un grand bocal en verre, où il fallait alterner curcuma en poudre, gingembre râpé, miel et huile d’olive. Il fallait s’envoyer de grandes rasades de la mixture et normalement on traversait les frimas sans frémir. Bilan? Mitigé.

Cette année, j’ai mollis dans la prévention: un rien de vitamines, une mini-cure d’échinacée et je me rêvais rhum free…

Du coup, maintenant que mon nez ressemble à celui de Bozo, force est de constater qu’il faut agir. En vrai, je me mouche en geignant et je rattrape le week end le retard accumulé la semaine au travail car, c’est prouvé, taper des textes à même le clavier de son front brûlant ne donne pas franchement des articles d’exception.

J’ai donc opté pour le golden milk. Go Yellow or Go Home. 

L’idée c’est de booster à mort ses défenses immunitaires en misant sur les qualités reconnues du curcuma. Le curcuma, turmeric en anglais, tient son nom de « curcumin » ou curcuminoide qui sont des sortes de polyphenols qui produisent cette couleur jaune. Fin de la parenthèse wikipedia. Cette racine qui ressemble à son cousin le gingembre, en plus fin et nettement plus orange, est censé faire des miracles pour lutter contre les bactéries, les inflammations, les rhumatismes et les troubles digestifs.

Avant de vous donner la recette du golden milk, une mise en garde importante: on utilise parfois le curcuma comme teinture. Et doooooonc, ami lecteur, si c’est une teinture naturelle puissante et que tu tiens à ton plan de travail en formica blanc, à ton linge de maison, à ce t shirt blanc ou cette french manucure…. EVITE DE TOUCHER LE CURCUMA A MAINS NUES ou de le poser sur un endroit non orangé de base. Ceci était un message de prévention signé « ongles couleur gouda ».

Golden milk au curcuma

Pour 1 tasse
  • 1 tasse de lait (végétal style amande ou riz ou encore de bon vieux lait de vache)
  • 1 cc d’huile végétale (huile de coco pour moi)
  • 1 belle racine de curcuma style 4 cm (on trouve le curcuma frais en hiver dans les magasins asiatiques, chez Manor ou dans certaines grandes surfaces. Profitez-en: ça se congèle). Sinon, de nombreuses recettes disent que l’on peut utiliser du curcuma en poudre…
  • 3 cm de gingembre frais
  • Quelques tour de moulin à poivre (le poivre permet de mieux optimiser les effets du curcuma sur l’organisme)
  • 1 pointe de couteau de poivre de cayenne
  • un peu de cannelle, si ça vous chante
  • un peu de muscade moulue, si ça vous dit
  • du miel à votre guise

Commencer par mettre dans un récipient le curcuma et le gingembre et un mini schlouc d’eau. Vous pouvez couper en tranches grossières les racines, mais inutile de les peler. Mixer le tout avec un bâton plongeur. Dans une casserole, mettre cette pâte, le reste des épices, et le lait. Faire chauffer sans bouillir pendant quelques minutes, le temps que le lait prenne une teinte jaune orangée. Filtrer avec une passoire et verser dans votre tasse. Ajouter le miel.

Mon amoureux, ce brave aventurier de la cuisine, tremble comme une fillette à l’idée d’absorber des médicaments qui n’auraient pas un goût délicieux. Il refusait donc de goûter jusqu’à ce que je l’assure que le golden milk, C’EST BON… Un peu épicé, un poil terreux rapport aux racines, mais super bon!!! Promis!

 

Publicités

4 réflexions sur “Golden milk: où comment tout miser sur le curcuma pour estourbir son rhume

  1. J’ai apprécié ma Bibiche ton entrée en matière fort bien amenée, mais le plus émoustillant de l’histoire serait que tu nous dises si ;après ton combat de gladiateur contre le prénommé rhume, César a levé ou baissé le pouce; Nous spectateurs aimerions en savoir plus ,pour pouvoir raconter à ceux qui n’ont pas trouver de place sur les gradins……..
    Je t’embrasse affectueusement. Chris 06

    • Alooooooors… Franchement, je pense que ça a eu un effet. C’est bon, doudou, et ça m’a donné un petit coup de fouet. Mon rhume a disparu en deux-trois jours, ce qui peut paraître non révolutionnaire mais pour moi, qui ai tendance aux sinusites carabinées, c’était nettement un progrès. Bref, je suis convaincue, le club golden milk a un nouveau membre.

  2. Je viens régulièrement chercher des recettes pour épater la galerie de mes invités à souper. Je leur ai déjà fait le curry malais, le poulet à la Jamie, le chili con carne et les fameux ramen (qui sont vraiment très très trèeees bons). Les invités sont repartis repus et esbaudis d’admiration devant tant de créativité culinaire. Mais c’est quand la nouvelle recette 🙂 ?
    Becs et bonne année!

    • Oh Camille! Merci pour ce chouette compliment! Je vais m’y remettre: je patauge un peu dans la semoule ces temps, dur de sortir la tête de la soupière ou de ne pas sucrer les fraises! Promis, la nouvelle recette c’est pour très vite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s