Tartine feuilletée ricotta raisin!

Le dessert inratable et son effet Wouah!

img_2153

J’ai pris mon temps. Des vacances, par-ci, par-là, un peu de flemme, l’envie de manger chaud, avant l’installation pour la photo, le dressage un peu soigné, les bords essuyés. Aussi, il fait nuit matin et soir, il pleut des feuilles oranges, c’est le retour de la saison du thé. Des excuses, j’en ramasse à la pelle. Tout ça pour dire que je n’ai rien publié depuis un moment et je m’en excuse. Pendant ces quelques semaines off, j’ai fait une escapade à Paris. Trois jours romantiques avec mon amoureux, touristes à la grande ville, ouah-regarde-c-est-la-Seine, tour en bus à étage, promenades dans les ruelles, un petit tour dans les beaux quartiers, un pèlerinage au restaurant où Choubidou a travaillé, il y a fort fort longtemps, du shopping un peu, des belles tables beaucoup. C’est beau la France. Trois jours, c’est court et long à la fois.

img_3929

Sur place, nous sommes allés manger à l’Ami Jean. Le must pour les gourmets-gourmands. Attention, si vous aimez manger léger, si vous préférez les graines au pâté, si vous êtes végétarien et que la perspective de manger du pigeon ne vous fait pas roucouler, si vous tenez aux cinq fruits et légumes par jour et que le beurre est un ennemi, passez votre chemin. Si rien de tout ce qui est bon mais riche ne vous effraie, foncez-y! C’est un coup de coeur. Il y a de la passion et de l’amour dans chaque assiette. De la vie, autant dans les bouchées que l’on avale, que dans la salle, avec son ballet de serveurs bruyants. En cuisine, ça gueule et ça s’agite.

 

Je vous conseille vivement de garder un peu de place pour le dessert qui arrivera que vous le souhaitiez ou non: le meilleur riz au lait du monde, un espèce de truc venu d’une autre planète pour corrompre à tout jamais vos palais. Astuce d’une fille qui vous veut du bien: on peut demander un doggybag.

img_3905

Le riz au lait, léger, si léger…

Parce qu’ici on est entre nous, je vais confesser aussi un petit instant de solitude. J’ai commis la boulette. Le truc qui montre que notre génération est perdue. Si j’en avais une, je me flagellerai avec ma perche à selfie. Telle la blogueuse foodista de base, je voulais immortaliser l’instant. J’ai donc rapidement pris une photo des plats qu’on nous servait. Je voulais tellement faire ça vite, tiraillée entre la volonté d’être dans l’instant présent et l’envie de me souvenir de toutes les saveurs, que j’ai réussi à lâcher mon iphone dans l’oeuf mollet basse température. La grande classe. Genre Pretty Woman et son lancer catapulte d’escargot. Un grand splash, un couinement horrifié et du jaune qui gicle partout. Comme c’était bon, j’ai léché mon écran. Merci Apple.

img_2152

Feuilletés raisin ricotta, façon tartine

Pour 8 personnes
  • 1 rouleau de pâte feuilletée rectangulaire
  • 450 g. de raisin et quelques grains pour la déco
  • 3 cs de jus de citron
  • 180 g de sucre
  • 4 cs d’eau
  • 1 poignée de pistaches non salées (au rayon patisserie ou fruits secs)
  • 200 g de ricotta
  • Un peu de sucre glace

Mettre les grains de raisin, le jus de citron, l’eau et les 180 g. de sucre dans une casserole. Laisser compoter pendant une trentaine de minutes à feu moyen en remuant de temps en temps. Il ne faut pas que la confiture brûle (Devine? Oui, c’est du vécu!). Pendant ce temps, préchauffer le four à 180°C. Chemiser une plaque du four avec du papier sulfurisé, étaler la pâte dessus, saupoudrer de sucre glace. Détailler 8 rectangles dans la pâte. Recouvrir les 8 parts de papier sulfurisés. Poser sur la pâte et le papier une deuxième plaque de cuisson. Enfourner pour 20 minutes. La pâte restera très plate et bronzera intensément. Laisser refroidir. Tartiner les rectangle de ricotta, puis de confiture de raisin refroidie, parsemer de pistaches, de raisins frais et servir.

img_2150

On peut zapper l’étape confiture maison et acheter de la confiture si on est pressé. On peut aussi adapter la recette à la saison et troquer le raisin pour de l’orange amère ou de la cerise ou de la framboise ou ce que vous voulez. Je doute que la pastèque fasse l’affaire cela dit.

img_2165

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s