Une tourte d’anniversaire: carottes, pécans, cream cheese

Le bon vieux gâteau à la carotte, pimpé version américaine!

gateau carotte 1

© SALLY’S BAKING ADDICTION

Mon frère François ne jurait que par la tourte mocca. Moi je crois me souvenir que je devais, déjà, aimer les choux. Mais qu’il pleuve, vente ou neige, pour nos anniversaires, chez les Mathyer, c’était gâteau aux petits-beurre, saindoux et cacao, empilés. Une vraie bûche d’après-guerre, un truc compact et riche, au sucre qui crousse sous la dent. Ce gâteau-là, celui qui a vraiment la saveur de l’enfance, se mangeait accompagné d’un verre de lait glacé.

Ma grand-mère Vera le préparait des jours à l’avance, l’oubliait au frigo pour que le cacao et la graisse pénètrent les petits-beurres ramollis juste comme il faut. Depuis que ma Grema nous a quitté, il y a comme un petit goût d’inachevé à chaque anniversaire. Oh nous avons bien tenté, mon amie d’enfance, soeur de coeur, et moi de recopier la recette. J’ai un post-it, calligraphie de l’aïeul, qui m’explique tout, par le menu. Mais rien à faire. Je n’ai jamais pu obtenir ce goût unique. C’était sans doute celui de l’expérience. Ou peut-être celui de l’amour. Parce qu’un gâteau d’anniversaire, offert le jour J, c’est une preuve de tendresse. Passer du temps en cuisine, c’est dire à l’autre combien on a pensé à lui, en s’essuyant le surplus de farine à même le jeans, pendant qu’on ruine sa cuisine en y éparpillant des miettes.

Gâteau carotte 3

© SALLY’S BAKING ADDICTION

Ce gâteau à la carotte, c’était la cerise sur le birthday pic-nic. Une petite pensée clin d’oeil pour une nouvelle copine, Cindy, qui avait soufflé ses bougies quelques jours plus tôt. Elle a des petits cheveux blonds un peu foufous, et un regard malicieux et elle ronfle comme Piggy quand elle pique un fou-rire. J’avais un peu honte de lui fabriquer ce gâteau alors que son homme est un chef mais je me suis dit que le message de l’amitié n’en serait que plus gourmand, et tant pis pour la perfection. Le couac? J’ai effacé les photos. Une manipulation hasardeuse, un peu de distraction et hop, j’ai perdu la trace de ce carrot cake. J’utilise donc les photos de la pâtissière de génie qui m’a donné l’idée de tenter ce gâteau. Le mien était un moins beau, moins régulier, mais je vous le jure, tout à fait présentable. J’ai modifié la recette de Sally mais à mon avis ce n’est pas très éloigné de l’original.

Tourte à la carotte, noix de pécan et glaçage au cream cheese

© SALLY’S BAKING ADDICTION

© SALLY’S BAKING ADDICTION

Inspiré par le blog Sally’s baking addiction

Pour un gros gâteau pour 6 – 8 personnes

Pour le gâteau

  • 140 g de farine blanche
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 1/2 cc de cannelle en poudre
  • 1 bonne pincée de cardamome en poudre
  • 1 bonne pincée de muscade en poudre
  • 1 bonne pincée de gingembre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 2 clous de girofles écrasés ou l’équivalent en poudre!
  • 120 g. de cassonade ou de sucre de canne
  • 2 oeufs
  • 80 ml d’huile d’olive
  • 50 g. de compote de pomme (ou si vraiment ça vous saoûle de trouver cela, vous pouvez rempacer par la même quantité de yaourt)
  • Le zeste d’une orange
  • 130 g. de carottes râpées (en gros 3 ou 4 carottes. Mais il faut qu’elles soient toutes pimpantes et pas flétries-du-fond-du-frigo)
  • 1/2 gousse de vanille (bien sûr on parle des grains de la gousse. la gousse en elle-même peut être jetée ou, mieux, posée dans un bocal de sucre pour en faire un sucre vanillé maison)!

Pour les couches et le glaçage

  • 200 g. de cream cheese (genre fromage à la crème philadelphia)
  • 60 g. de beurre
  • 3 cs de mascarpone (ou laissez tomber et pis tant pis)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 80 g. de sucre blanc
  • 1 petite pincée de sel
  • 3 cs de jus d’orange
  • 200 g. de noix de pécan, hâchées

Préchauffer le four à 180°C. Faire torréfier un peu les noix de pécan, sur une plaque, pendant quelques minutes. Réserver

Dans un bol, mélanger les épices, la farine, la poudre à lever (je l’ajoute en la passant à travers une passoire, pour qu’elle ne fasse pas de petits grumeaux dégueu) et le sel. Dans un autre bol, mélanger le sucre brun, les deux oeufs battus, l’huile d’olive, la vanille et la compote. Ajouter le zeste d’orange, les carottes et 1 petite poignée de vos noix de pécan. Mélanger le bol 1 au bol 2.Beurrer et fariner un moule d’environ 18cm de diamètre. Verser la moitié de la mixture dedans et enfourner pour 30-35 minutes. Sortir ce premier cake, démoulez et répéter l’opération avec la masse restante. Bien entendu, si vous êtes les heureux propriétaire de deux moules identiques et que votre four est immmmmmmense, ben tant mieux pour vous, vous pouvez tout cuire en une fois. Ce n’est pas mon cas sinon tu te doutes que je ne me serai pas pris la nénette.

Laisser refroidir complètement les deux moitiés de cake, sur une grille. Non, j’ai dit, non! Ne goûtez pas une lichette de cake en émiettant le pourtour du cake.

Pendant ce temps, occupez-vous les mains en faisant le glaçage. Mélanger le cream cheese, le beurre un rien mou, le mascarpone, la demi-gousse de vanille restante, le sucre, le sel. J’ai utilisé un batteur électrique pour ne pas me flinguer l’avant-bras mais le truc c’est de ne pas trop travailler le mélange sous peine de le faire devenir trop liquide. Ensuite, bingo, il faut prendre le joli plat de dressage, mettre le premier cake dessus, une couche de glaçage, le deuxième cake, une couche de glaçage, et recouvrir le dessus avec les noix de pécan. J’ai choisi (dans le gâteau que vous ne verrez jamais pour cause d’incompétence technique) de ne recouvrir que le dessus et pas le pourtour. C’est donc plus un nude cake… A mon avis, il vous faut plus de pecan si vous tentez l’autre option. et ouàlaaaa!

Enjoy

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Une tourte d’anniversaire: carottes, pécans, cream cheese

  1. MMMh, j’en voudrait un pour mon anni aussi! 😀

  2. La mort ton gâteau 😈🤐 moi qui suis au régime pour 3 mois ou pour le restant de ma vie ? Mon médecin après des analyses vient de voir( cholestérol+ diabète ) suis dans la M!!!

    • Ben zut ma pauvre! Tente de ne faire que la tourte à la carotte. La bombe calorique c’est le glaçage… En même temps comme c’est un gâteau d’anniversaire ça ne peut être aussi qu’une fois par an!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s