Le curry de boeuf, comme à l’Île Maurice

Ragoût de boeuf, carottes bicolores, curry…un petit goût de vacances

IMG_1312

Ça fait un bail que je suis rentrée, mais tout le monde continue de me demander: « alooooors, comment c’était? » Je suis sûre que ça leur provoque un plaisir pervers de me voir me souvenir des vacances les plus turquoises de ma vie alors que dehors le ciel est gris. Sachez que l’île Maurice, deux semaines pleines et riches avec quinze de mes amis les plus chers et leurs enfants, dans une villa de luxe avec plage privée sur le lagon, piscine à l’eau salée et hamac sous les cocotiers, c’était bien. Vraiment très très bien. Difficile de faire mieux. Trois semaines, peut-être?

FullSizeRender (97) FullSizeRender (98) FullSizeRender (96)

Le retour a été comme un grand saut dans l’eau glacée d’un fleuve pas très propre. Pile de post-it « peux-tu t’occuper de cela » sur le bureau, mails en pagaille, lessive sale, frigo vide, liste de corvées tâches à accomplir, téléphones sans fin avec Swisscom. Cette dernière épreuve sera sûrement le sujet d’un prochain post. J’ai failli en manger mon iphone.

A choisir j’ai choisi de calmer mes nerfs en pelote en rappelant à mon estomac d’autres instants, plus joyeux. A l’île Maurice, carrefour des cultures, indienne, française, créole, chinoise, nous avons découvert plein de légumes inconnus. Les bred (en gros tout ce qui est vert: des babys pak choi, aux variétés de côte de bette), les pipengaye gluants, les margozes (des sortes de concombres amers) et des pommes de terre chinoises qui se mangent crues.

FullSizeRender (91) FullSizeRender (93) FullSizeRender (92)

Un jour, nous avons suivi le guide et sans nous transformé en enfants perdus, nous avons découvert les spécialités de l’île un jour de marché à Port Louis. Sucreries et douceurs indiennes, thé au lait, rôtis et farata, dholl puri et gâteaux piments… j’en rêve encore.

FullSizeRender (95) FullSizeRender (99) FullSizeRender (94)

En rentrant, avec dans mes bagages, odorants, des sachets de cari et des épices locaux, je me suis empressée de foncer chez le boucher pour acheter un ragoût de boeuf. Bon appétit.

Curry de boeuf comme à Maurice

(même si on y mange surtout du poulet)

  • 440 g. de ragoût de boeuf
  • 8 gros champignons de Paris
  • 2 échalottes
  • 3 gousses d’ail
  • 3 bonnes cuillères à soupe de curry madras (fort ou pas comme vous voulez)
  • 1,5 dl d’eau
  • 2 cs de concentré de tomates
  • un peu d’huile

IMG_1314

Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile. Faire revenir les cubes de boeuf. Retirer du feu, ôter la viande et remettre la poêle sur le feu. Ajouter un tout petit peu d’huile, puis l’ail et l’oignon émincé finement. Ajouter le curry dilué dans l’eau, le concentré de tomate et bien remuer. Ajouter la viande et les champignons de Paris coupés en 4. Mettre un couvercle et laisser cuire à feu moyen environ 2h30.

IMG_1311

Servir avec des carottes et le poivron vapeur (ça c’est pas tellement mauricien mais bon…) et un riz teinté avec un peu de curcuma. J’ai adoré ajouter dessus une forêt de coriandre. C’est facultatif.

Publicités

4 réflexions sur “Le curry de boeuf, comme à l’Île Maurice

  1. Bel article! Je trouve aussi que Maurice est une destination de rêve. Et merci pour la recette, je vais l’essayer

  2. Merci pour ce partage Vincent, vous donnez envie de visiter cette île exceptionnel, en tout cas la recette du Curry de Boeuf m’a ouvert l’appétit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s