C’est de la boulette!

Des boulettes, oui, mais au four!

IMG_9945

L’autre jour, avachie tel un cachalot moyen sur mon canapé, m’est revenue une anecdote. Il faut dire qu’avec ce job rêvé de journaliste, on est jamais en manque d’expériences. Y a toujours un ou deux trucs fous qui arrivent, on ne sait pas bien comment. J’entends déjà celles qui argueront que ces choses là n’arrivent qu’à moi. Ce n’est pas vrai, mais peut-être bien que je m’en rappelle mieux que d’autres. Ou alors, que je n’ai aucune pudeur et que je vous confie sans honte ces petits instants qui peuplent mes journées.

Bref. Dans le genre, mettre la main à la pâte, je me suis souvenue d’une interview dans la maison d’une buisnesswoman de Suisse. On était là pour trois heures: shooting léché, interview, aurevoir et merci. C’était le plan, du moins. Dans les faits, on est arrivé et on a visité. Bu le café, poliment. Fait se changer la dame: on n’aimait pas ses habits. Note pour ceux qui l’ignorerait: oui, le journaliste peut te dire comment t’habiller. C’est autorisé. Ensuite, le soleil était trop fort et la neige était trop molle. On peut dire aux gens quoi porter mais on n’a pas encore trouvé comment tamiser le soleil et sécher la pluie. On cherche encore. Bref, on a perdu du temps. Au bout d’un moment, la dame s’est un peu agacée. Elle avait invité des amis, fallait qu’elle se douche, se lave les cheveux et se (re) change. Elle n’aimait pas nos habits. Et il lui restait le dîner à préparer. Bref, elle voulait qu’on se barre. Mais le journaliste est une sangsue, tendance moule. Une fois sur le rocher, on y reste.

Donc, comme j’avais déjà vu sa culotte et sa penderie, je lui ai dit: « on est pas au frigo prêt ». Elle est partie prendre sa douche, laver ses cheveux, ravalé sa façade et moi…j’ai fait le repas pour ses invités. Saltimboca de veau, carottes glacées, frites et je ne me souviens plus quoi en dessert. De la cuisine, je hurlais mes questions d’interview, elle répondait de la salle de bain. Histoire de gagner du temps sur l’interview. Je ne vous raconte pas l’enregistrement. Il n’y a que le photographe qu’on a un dû un peu prier pour mettre la table. J’ai fais les gros yeux. C’est ça les journalistes…

Tout ça pour dire, qu’on en serait pas arrivé là, si la dame avait eu la présence d’esprit de préparer des boulettes au four qui cuisent toutes seules.

IMG_9944

Les boulettes au four, no cochonçetés dans la cuisine!

pour 32 boulettes. (oui, j’ai compté)

  • 500 g. de viande hachée, moitié porc, moitié boeuf (mais on peut choisir son camp)
  • 1 cc d’huile pimentée
  • 3 cc de gelée de fruits rouges (framboises, ou cassis, ou raisinet ou…)
  • 1 petit oeuf
  • 1 pincée de graines de fenouil
  • 1 cc de poudre d’ail
  • 1 cc de bush spice (ou d’épices type cajun, country potatoes ou …)
  • 3 cs de chapelure
  • sel et poivre

IMG_9943

Lancer le tout dans un saladier. Fermer la porte de la cuisine et cacher les yeux des enfants. Mélanger sans élégance avec les doigts. Y aller franco. Rouler la boulette sous les aisselles, c’est klug entre les mains. Tentez les petites boulettes, c’est plus joli que la boulettone maousse.

Huiler une plaque, disposez les boulettes dessus en prenant garde qu’elles ne se touchent pas. Enfourner dans le four préchauffé à 180°C, pendant 15 minutes. Retourner les boulettes et poursuivre la cuisson 5 minutes. Piquez un cure dents dedans et servir pour l’apéro avec un yoghourt grec, concombre râpé, oignon rouge, feuilles de menthe, sel, pincée de sucre. Bingo!

 

 

 

Publicités

7 réflexions sur “C’est de la boulette!

  1. Maintenant, j’ai faim…

  2. Non mais Marie, je suis une fan, INCONDITIONNELLE, de tes recettes, mais surtout de tes textes!!! Le temps passe et je ne m’en passe pas. Amitiés. Jennifer

  3. 🙂 non, je ne m’excuserai pas!!!! Bon appétit!

  4. C’est vrai que le texte est aux petits oignons!

  5. Merci Culturieuse, vos commentaires sont les griottes sur le gâteau!

  6. C’est une tuerie ces boulettes et je suis amoureuse de la petite sauce qui va avec merci Marie ! PS graines de fenouil trouvée à MANOR 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s