Bagel: un souvenir d’amérique

Oh yeah: le bagel, un truc dont les dream sont faits!

FullSizeRender (44)

Franchement, y a pas à tortiller, les américains sont des gens malins. Tout de suite, ils savent te vendre du rêve. Même les sirènes des pompiers, de la police ou des ambulances évoquent tout de suite l’univers des séries, Bruce Willis prêt à sauver le monde. Niveau alimentation, rien ne les arrête. Je suis sûre que je vous ai déjà raconté mon excursion à la Texas Fair à Dallas (non?), une foire agricole gigantesque dont la spécialité est—la nourriture frite. C’est bien simple: avant de m’y rendre, j’ignorais qu’on pouvait frire du beurre ou du coca. Bon maintenant que je le sais, que j’ai testé, je vous le dis: c’est inutile de recommencer, c’est moyennement excellent.

Par contre, là où les américains m’ont bluffé c’est quand même dans l’art du petit déjeuner. Vu la richesse du menu, nous on appellerai cela le dîner ou éventuellement un brunch mais c’est quand même la classe. Mon ancien collègue, le toutàfaitdoué Xavier Filliez, raconte très bien ici, le culte du petit-déjeuner et ses nouveaux adeptes, les breakfastarian.

IMG_6564 (1)

Une mise en abyme: la photo de la fille qui photographie son bagel à New York!

FullSizeRender (46)   FullSizeRender (45)

J’en suis. Et je double la mise avec les bagels, ces petits pains ronds, avec un trou au milieu, levés puis bouillis avant d’être cuits. Inventés en Europe de l’est puis importés aux States par la communauté juive (un air de famille, non? Private joke spécial Sandra Imsand et Karin Suini), ce sont mes favoris avec un peu de cream cheese, une tranche de bon saumon fumé et quelques graines de pavots pour les décorer. Ils prennent un peu de temps à préparer, mais leur goût est incomparable avec ceux que vous trouvez sous vide dans les supermarchés de Suisse.

FullSizeRender (43)

Bagels

pour 8 bagels

  • 500 g. de farine blanche
  • 1/2 cube de levure fraîche (soit 20 g.)
  • 300 ml d’eau tiède
  • 2 c.s. de miel
  • 2 c.s. d’huile végétale
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 grosse c.s (voire 2) de bicarbonate de soude
  • 1 oeuf battu
  • des graines (sésame, pavot ou un mélange) facultatif

 

Délayer le cube de levure dans l’eau tiède. Délayer dedans, aussi, 2 cuillères à soupe de miel. Verser le liquide sur la farine, ajouter une bonne pincée de sel et l’huile végétale. Pétrir à la main ou au robot, si vous en avez un, veinard! Ajouter une à deux cuillères à soupe de farine supplémentaire si la pâte est collante. Pétrir 10 bonnes minutes. Laisser lever sous un linge humide 40 minutes. Ensuite, former des boules (8) en laissant un trou au centre et aplatir délicatement avec le plat de la main, les déposer sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Laisser monter une deuxième fois pendant 40 minutes encore (j’ai tenté de zapper la première montée: ça marche, mais la mie est moins aérienne…à vous de voir).

Prendre une casserole moyenne, remplir d’eau, mettre à bouillir. Ajouter le bicarbonate de soude, 2 bonne cuillères à café de sel et les 2 cuillères à soupe de miel restantes. Un à un, hyyyyyper délicatement pour ne pas dégonfler la pâte, à l’aide d’une écumoir, plonger les bagel deux minutes dans l’eau. Egoutter et remettre sur le papier sulfurisé.

Badigeonner les bagel avec l’0euf battu et saupoudrer de graines. Enfourner dans le four préchauffé à 200°C. La cuisson devrait prendre 20 minutes.

Miaaaam.

 

Publicités

2 réflexions sur “Bagel: un souvenir d’amérique

  1. J’adore les bagels, il y a un restaurant pas loin de chez moi, ou ils servent des bagels délicieux! Super recette !

  2. Excellent! Quelle chance…chez nous, c’est le désert du bagel…!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s