Shanghai – Lausanne: un ravioli de par ici!

Des ravioli vapeur crevettes-poulet au gingembre!

IMG_7995

Je suis récemment partie à Madagascar pour le travail. Un reportage d’une semaine à Tamatave, à près de onze heures de bus de la capitale. Et quand je dis bus, je pense brouette conviviale sur des lacets en pleine jungle, pas autobus de luxe à sièges inclinables sur l’autoroute. Des deux côtés de la piste, tout autour de nous, à perte de vue, du vert. Les pousses tendres des rizières en terrasse, les palmes de l’arbre du voyageur, le reflet des cocotiers sur les cours d’eau. Et puis le rouge de la terre, les litchis chinois vendus sur les étals de fruits, les bananes jaunes en régime, les maisons sur pilotis, le ciel et ses nuages. J’ai adoré mon séjour là bas et je rêve d’y retourner pour découvrir les lémuriens, l’îlot paradisiaque de Sainte-Marie, les baobabs du coeur de l’île,, le rhum arrangé au gingembre, la végétation des réserves naturelles, Tulear où sévit le gang des voleurs de zébus.

Au retour, hélas, dans le minibus qui nous conduisait de Tamatave à Antananarivo, il a fallu trouver de quoi occuper les onze heures de route. Les autres passagers écoutaient du rock chrétien à plein volume, il faisait chaud et moite, nos cuisses collaient sur la banquette de plastique. Mon collègue, un voyageur né qui passe plus de six mois par an loin de la Suisse, en Asie la plupart du temps, a choisi de parler gastronomie. Hélas pour lui, et surtout pour moi, j’avais l’estomac en accordéon, la faute à cette saleté de Malarone, un anti-paludéen qui napalme vos entrailles sans concession. Du coup, occupée que j’étais à répéter mon mantra nepasvomirsurmoncollèguenepasvomirsurmoncollèguenepasvomirsurmoncollèguenepasvomirsurmoncollèguenepasvomirsurmoncollègue, je n’ai pas tellement savouré cette conversation, dont le highlight était la comparaison de tout ce que les différentes provinces de Chine avaient à offrir en matière de pâtes fraiches et de ravioli vapeur. J’aurai voulu mourir.

Ce n’est que plus tard, bien, bien plus tard, l’estomac dans les talons, cette fois, que des bribes de conversations me sont revenues. J’étais chez moi, et j’avais de la pâte wonton au congélateur. On trouve les carrés de pâte wonton, à la farine de blé, dans les épiceries asiatiques et quand j’y vais, j’en achète deux paquets que je mets au congèle, pour les coups durs.

IMG_7992 IMG_7991

Hop, ça a donné ça. Je ne sais pas si c’est très chinois tout ça, mais à Lausanne, en tout cas, c’était tout à fait acceptable!

Ravioli vapeur aux crevettes

Pour une vingtaine de ravioli

  • 20 carrés de pâte wonton
  • 200 g. de crevettes crues
  • 70 g. de viande hâchée de poulet (ou de porc)
  • 10 g. de gingembre frais
  • 45 g. de céleri branche
  • 30 g. d’oignon nouveau
  • 1 pointe de couteau dodue de poivre de cayenne
  • 2 petites cc de sauce soja
  • 1 oeuf battu

Détailler les crevettes en petits morceaux (pas de la purée quand même). Débiter gingembre, oignon nouveau et céleri en mini-dés. Assaisonner avec le soja et le poivre de cayenne. Déposer une cc à café de farce au coeur du carré de pâte wonton. Badigeonner les 4 cotés avec un rien d’oeuf battu. Rassembler les côtés du carré, comme pour une enveloppe. Souder en pressant avec les doigts. Pour la cuisson, je ne jure que par le panier à légumes de mon rice cooker. Il ne faut surtout pas oublier de mettre une feuille de papier sulfurisé, percée, au fond du panier, sans quoi impossible de sortir les ravioli sans les déchirer. J’ai essayé, vous vous en doutez. Il faudrait aussi éviter de superposer les ravioli. Je n’ai donc pas réellement trouvé l’astuce pour faire beaucoup de raviolis en même temps.

Cuire une bonne dizaine de minutes. Servir avec une petite sauce soja-sriracha et quelques feuilles de coriandre par exemple.

IMG_7994 IMG_7996 IMG_7998 IMG_7996

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s