Fraisier de princesse

Un fraisier à étages pour faire rêver les filles, les fées et les princesses. Mais les garçons en mangent aussi, ai-je constaté.

IMG_7931

Mon frère, ce grand fou, est arboriste. En gros, c’est le type qui grimpe dans les branches, haut, très haut, si haut, et qui coupecoupe ce qui dérange, meurt, gêne, etc. Pour l’anniversaire de sa chérie, ma belle-soeur adorée, il lui a organisé une surprise party dans le jardin d’un manoir neuchâtelois avec pendule à huit mètres de hauteur. En gros, il fallait viser la canopée, et là, à huit mètres, il y avait une planche: la version aérienne du supplice du pirate qui forçait le traître à marcher sur le bois glissant de savon noir avant de se jeter parmi les requins. Les cordes étaient attachées à trois arbres, on se serait cru au cirque Knie. Le hic, ce n’était pas tellement le saut, et ses rebonds, c’était l’ascension. Grimpeur style. Un pied dans une boucle, l’autre sur une poulie, monte un bras, le pied opposé, tu tractes, tu pousses, tu tires. Laisse-moi te dire, cher lecteur, que le spectacle de mon fessier imposant se tortillant comme une lourde sangsue au bout d’un filin, le tout sur huit mètres, c’est pas quelque chose qui peut laisser indifférent. Certains ne s’en sont pas remis. Moi, pas vraiment non plus. (Je blague, à peine. Les courbatures d’avant bras, j’ignorais que c’était possible). Mais j’ai adoré. Comme tout ce qu’on ne fera qu’une fois dans sa vie. ABE.

IMG_7916

Et sinon, pour cet anniversaire, on m’avait commandé un gâteau. J’ai opté pour le fraisier, mais dans sa version « déco à étages » qui transforme n’importe quel cake semi-moisi en pièce montée d’exception. Pas sûr que je vous raconte aujourd’hui comment j’ai commencé par me prendre mon mini-mixer sur la tête avant qu’il n’explose au sol. Comment c’est possible? Vu ma petite taille je n’atteins pas le haut des placards et j’attrape ce que je touche à l’aveugle avant de tirer dessus. Note pour self: tester une autre stratégie. J’ai aussi bizarrement explosé mon fouet électrique dont une baleine a choisi de se désolidariser du manche au moment où je battais vigoureusement la crème. Résultat: une cuisine et une pâtissière crépite de chantilly. Sinon, tout s’est bien passé merci.

IMG_7917

Dernier commentaire: pour ce gâteau, j’ai un peu triché. J’avais sous la main une génoise japonaise rapportée par mon collègue, je l’ai donc utilisée comme base pour le fraisier. Mais je vous mets la recette de génoise que j’avais faite pour la forêt noire. Vous pouvez l’utiliser pour cette recette. Il suffit après de la découper comme vous voulez.

 

Fraisier à la verveine

Un gâteau pour 8-10 personnes

Pour la génoise (si possible à faire la veille ou même deux jours avant pour pouvoir mieux la découper)

  • 5 oeufs

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 100 g. de sucre

  • 1 pincée de sel
  • 75 g. de farine

  • 75g. de maizena

  • 1/2 sachet de levure en poudre.

    Dans un big bol, fouetter au batteur les jaunes d’oeufs avec 50g sucre et le sucre vanillé. (Réserver les blancs). Y aller pendant un moment, C’est pas le moment de mollir matelot.  Faut limite quze ça mousse, donc. Ensuite, et seulement ensuite, ajouter en pluie les poudres, farine, maïzena, levure. C’est le seul moment de MA VIE où j’utilise le tamis. Une passoire fait l’affaire. Refouetter à fond. saladier, Monter les blancs en neige super ferme. Attendre un chouïa, puis les laisser retomber deux-trois minutes avant de les rebattre un coup en ajoutant, au coup par coup, la pincée de sel et les 50 g. de sucre restant. Incorporer les blancs au mélange précédent hyper doucement pour ne pas faire retomber la masse. Après, l’idéal c’est d’avoir un moule en silicone de 20 centimètre de diamètre, ou, encore mieux, un moule rectangle en silicone. Cuire 40 min. à 180°C  dans le four préchauffé.

Pour la crème:

  • 250 g. de lait demi-écrémé
  • 120 g. de crème liquide entière
  • Les graines d’une gousse de vanille
  • 4 jaunes d’oeufs
  • 3-4 tiges de verveine (Oui, avec leurs feuilles!)
  • 30 g. de maïzena
  • 80 . de sucre en poudre
  • 110 g. de beurre pommade (je sais ça fait peur)
  • 15 g. de kirsch. Ou plus si vous aimez.

Laisser fondre le beurre pendant plusieurs heures à température ambiante pour qu’il soit pommade. L’aider avec un coup de microonde si nécessaire). Verser le lait et la crème dans une casserole, porter à ébullition avec les feuilles de verveines encore sur leur tige (plus facile à ôter après) et la vanille. Dans un bol, fouetter les jaunes et le sucre. Ajouter la maïzena. Fouetter. Verser le lait et la crème infusée bouillante sur les oeufs en mélangeant vigoureusement. Filmer en faisant en sorte que le plastique soit au contact de la crème pour pas que cela fasse une pellicule. Laisser complètement refroidir. Battre le beurre pour qu’il devienne comme une sorte de crème. Mélanger à la crème et ajouter le kirsch.

Sirop de kirsch pour imbiber la génoise:

  • 50g de sirop de sucre de canne (ça se trouve souvent vers les alcools pour faire les cocktails)
  • 50g. de kirsch

Mélanger

Fraises et déco:

  • 3 barquettes de belles fraises
  • Quelques feuilles de verveine.

IMG_7915

Pour le montage, il vous faut des cercles ou des carrés de présentation. Pas le choix. Ou alors un moule à manqué. En gros, puncher (badigeonner) le biscuit, coupé en deux ou en trois dans l’épaisseur, avec le sirop de kirsch. Mettre au fond du cercle. Ajouter une fine couche de crème. Couper des fraises en deux et les serrer autour du moule, face coupée à l’extérieur. Ajouter de la crème et des fraises dans la crème (entière ou en morceaux). Ajouter une autre couche de génoise imbibée. Continuer jusqu’à ce que vous n’ayez plus de crème ou de génoise. Pour la déco, j’ai juste ajouter des fraises autour et quelques feuilles de verveines. Normalement, on fait un décor en pâte d’amande, mais j’aime pas trop ça et c’est déjà assez riche… Laisser au frigo jusqu’au moment de servir. Oter les emporte-pièces ou le cercle. Tadaaaaaaa!

FullSizeRender (12)

Dans son sac de transport isotherm 🙂

 

Publicités

2 réflexions sur “Fraisier de princesse

  1. MMMMhhhhh, c’était trop booon!!!!! Merci beaucoup pour ce super gateau d’anniversaire :*
    Ta belle soeur adorée 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s