Une asperge croustillante. Et non un croustillant d’asperge. Voyez la différence. Fondamentale.

Des asperges panées. Genre. Plus ou moins.

IMG_7708

J’adooooore d’amour les asperges. Les vertes surtout. Of course, bonne conscience oblige, comme pour la rhubarbe, je trépigne en attendant la saison. Il n’est pas rare de me voir tracer entre deux étals de légumes au supermarché, yeux fermés, index dans les oreilles, en train de chantonner lallalalllallllalllalalala, pour tenter de résister à l’appel sournois mais néanmoins efficace de cette morue peste d’asperge mexicaine. L’ignoble, arrivée en cargo, carrosse, montgolfière, vient jouer les tentatrices dès le début du mois de mars.

En vraie snob du légumes, je la dédaigne. Mon mépris est immense. Je préfère attendre le mois d’avril, mai, pour vendre un rein et pouvoir me payer des asperges suisse. Voui, je suis bobo comme ça. Pardon. Après, c’est l’orgie. Des gens nus qui gobent des piles d’asperges, de la mayo qui coule à flot sur les vertes envapeurées, ou snackées avec un filet d’huile d’olive et quelques légers-si-légers copeaux de parmesan qui fondent comme une hostie sur la langue gourmande. Les asperges c’est le paradis, mais s’en procurer est un enfer.

J’ai mis la main sur un petit stock l’autre jour et j’en ai fait un apéro. J’ai copié l’idée, éhontément, sur Pinterest, cette application qui permet d’épingler, comme sur un tableau d’affichage virtuel, toutes les bonnes idées que le wild wild web propose. Pinterest, c’est la muse des blogueuses. Personne ne sait exactement qui pique quoi à qui, mais qu’importe, dans la grande communauté des gourmands, c’est comme chez Quick, nous, c’est le goût!

IMG_7704

Asperges panées

Pour une botte d’asperges

  • 1 oeuf
  • 2 cs de lait
  • 4 cs de parmesan râpé
  • 2/3 de paquet de chapelure japonaise (Panko)
  • quelques cuillères à soupe de farine
  • sel et poivre

IMG_7700 Si jamais, le panko, c’est ça. On le trouve dans les grandes coop, au rayon nourriture asiatique. C’est plus aérien que de la chapelure.

Préparer plusieurs assiettes creuses avec les différents mélanges: oeuf battu et lait mélangé, une autre avec la farine, une autre avec la chapelure et le parmesan mélangé. Chemiser de papier sulfurisé une plaque du four. Préchauffer le four à 220°C.

Couper le bout des asperges et les passer dans la farine, puis dans le mélange oeuf-lait, puis dans la chapelure-parmesan. Ne pas hésiter à presser un peu à chaque passage pour faire adhérer la chapelure. Disposer les asperges sur la plaque sans qu’elles se touchent. Enfourner 10-15 minutes, jusqu’à ce que la chapelure soit bien dorée et l’asperge cuite mais croquante.

IMG_7708 (1)

Servir avec une petite mayo maison ou un mélange yoghourt herbettes folles!

FullSizeRender (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s