Les fabuleuses aventures de François les Papilles au Japon: chapitre 6

Nippon pon pon 6

BDfrançois2010

Festin

J’ai beaucoup hésité à vous en parler. Je sais que ça risque de vous faire du mal. Surtout que ce n’est pas vraiment la porte à côté et que, donc, vous risquez de fantasmer ce repas jusqu’à la fin de vos jours sans pouvoir mettre fin à ce douloureux calvaire. Mais, bon, vous pouvez toujours mettre un terme à la lecture de cet article et finir vos jours dans une douce et morne quiétude culinaire.

Le plus étonnant, c’est que cet extraordinaire repas (et je pèse mes mots) fut complètement le fruit du hasard. En pause pédalage sur une aire de repos pour m’acheter un de mes fameux petits encas et m’en fumer une, voilà-t-il pas que je tombe sur un collègue cycliste, japonais pur soja, mais maniant l’anglais aussi mal que moi. Bien entendu, on a parlé vélo, diamètres de roues, largeurs de pneus et de tout un tas de chose intimes que partagent les amoureux de la Petite Reine. Il a fait un Hooaahhh bien rauque, comme dans les films de samouraïs, en matant ma selle Brooks Champion Standard made in England et sa sacoche à outils assortie et m’a déclaré qu’il avait visité Lausanne et qu’il trouvait que c’était une très belle ville. Bref, je l’aurais bien épousé sur le champs sauf qu’il allait dans une direction opposée à la mienne.

Apprenant que j’avais l’intention de faire le tour d’une péninsule dont j’ai oubliée le nom (c’est très au sud et très à l’ouest) Sagara San m’a conseillé de m’arrêter tout au bout dans ce qu’il a appelé un bed & breakfast. Il a même appelé les proprios, m’a réservé une chambre en pension complète (do you like sashimis?) et m’a laissé son numéro de téléphone au cas où j’aurais un accident. Sympa mais guère rassurant…

Mais je suis arrivé comme une fleur dans le petit village de pêcheurs qu’il m’avait indiqué pour découvrir que le bed & breakfast en question était en fait un superbe hôtel moderne sur le port qui, pour la modique somme de 150 fr., m’a accueilli comme le Messie, logé comme un prince et nourri comme un roi.

Je ne vais pas vous détailler le menu par le menu (hi,hi…) car ce serait fastidieux, ni vous décrire les plats les uns après les autres en vantant les goûts, les couleurs, les textures, les saveurs… J’ai juste mangé l’un des meilleurs repas de ma vie face au soleil qui se couchait sur la Mer de Chine Orientale.

IMG_0040

 

 

Je vous énumère quand même les plats (avec les photos afférentes gentiment placées au bon endroit par Hungry Pipelette, la reine de la mise en page web!)

  • Amuses bouche: fève, poulpe et ikura (œufs de truite), viande fumée, flan au raifort, patate douce, poisson fumé et tout un tas d’autres trucs non identifiés mais délicieux.

IMG_0048

  • La suite: consommé autour d’un morceau de turbot et de shitakee

IMG_0047

  • Le plat principal: sashimi de daurade rose, thon et cigales de mer.

IMG_0046

  • La suite: maquereau vapeur avec légumes non-identifiés.

IMG_0051

  • La suite de la suite: shabu-shabu ( la fondue japonaise avec plein de choses délicieuses cuites dans un bouillon). J’ai pas compris comment le papier ne brûlait pas et j’ai failli consommer la pâte bleue du réchaud avec mes amuses-bouche..

IMG_0077 IMG_0055

  • La suite (bis repetita): tempura de poisson volant (je vous jure que c’est vrai!).

IMG_0056

  • Et pour terminer: quelques modestes sushis pour la route.

IMG_0058

  • Il y avait également un dessert, mais j’ai oublié.

Et si vous voulez vraiment vous faire du mal, regardez les photos de la chambre, des bains bouillonnants d’eau de mer et le petit déjeuner du lendemain.

IMG_0035 IMG_0036 IMG_0039

Ça s’appelle la Casasa Ebisu et ce n’est pas sur internet. Mais si l’ami Pierre Crepaud, talentueux chef du Crans Restaurant le Mont-Blanc, aussi passionné de nourriture que de vélo, veut y faire un jour un tour, je lui indiquerais volontiers la route.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s