Double magie: la tatin d’endives

Pour manger des endives sans s’en apercevoir!

FullSizeRender (22)

Abracadabraaaaaa! C’est un tour de passe passe que j’ai appris avec David Copperfield. Genre lui il faisait disparaître un boeing et moi hop, je planquais les endives. Imagine le tabac! Las Vegas en transe, les hordes de groupies qui nous pourchassaient, Claudia Schiffer monstre jalouse, Oprah Winfrey qui voulait faire un papier. J’ai dit laisse tomber, d’abord j’en parle sur mon blog après je te file le numéro de mon agent.

Bref… donc abracadabra (quand j’étais mono (ahhh la belle époque) chez les scouts, une de mes copines avait tenté d’apprendre les règles de base de la politesse à un petit stroumpf dont on s’occupait. A table au moment du service, alors que le gosse est là, bras tendu, son assiette crispée dans ses petits doigts, en disant « moi, moi, moi », la fille lui dit: « qu’est ce qu’on dit? ». Le gosse l’air dubitatif lui répond: « Abracadabra ». ça m’a toujours fait rire. Depuis, « s’il te plait » n’a plus tout à fait la même saveur).

IMG_7027

Avec cette recette, 1.) tu planques la tarte. Elle est à l’enveeeeeeeers 2.) tu escamotes les endives. Elles sont desssssouuuuuuus et elles ont pas ce petit goût amère de l’endives. Elle est pas belle, la vie?

IMG_7025

Tatin d’endives

Pour 1 tarte, moule de 22 cm.

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 12 endives, plutôt petites
  • 20 gr. de beurre (plus un petit peu pour beurrer le moule)
  • 1 cs. d’huile d’olive
  • 1,5 cs de miel liquide
  • 1 cc d’origan séché
  • Sel et poivre

Préchauffer le four à 230°C. Couper les endives en deux, verticalement. Dans une poêle, faire chauffer le beurre et l’huile. Faire dorer les endives sur toutes leurs faces. Saler et ajouter le miel et l’origan. Laisser s’évaporer le liquide. En gros, ça prend un petit petit quart d’heure. Beurrer un moule à manquer. Ou une plaque à bords hauts. Ranger serré les endives. Piquer la pâte avec une fourchette. Recouvrir les endives caramélisées avec la pâte en insérant le surplus de pâte entre le bord du moule et les endives. Enfourner et laisser cuire 25-30 minutes: il faut que la pâte soit bien cuite sinon c’est dégueu.

IMG_7029

Laisser reposer deux-trois minutes à la sortie du four et démouler. Servir chaud.

IMG_7028

Publicités

3 réflexions sur “Double magie: la tatin d’endives

  1. Simple et délicieux! Merci !

  2. Geneviève Fasel

    Envoyé de mon iPad

    >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s