Spaghetti au pesto de topinambour

C’est pas vraiment un pesto mais au moins je n’ai pas menti sur les spaghetti

IMG_6814

Sérieusement, vous saviez que les topinambours s’appellent aussi artichaut de Jérusalem ou truffe du Canada!?! Est-ce que ce n’est pas beaucoup trop fou? Oui, je me calme, je sais, j’ai l’enthousiasme facile. C’est dans cet esprit que j’aimerai vous faire partager ma trouvaille: un faux-pesto de topinambours. Un truc dingue, incroyable de succuluentitude, bien j’ai fait pipi dans ma culotte plus beau que Don Quichotte. Ceci était une allusion à Pretty Woman. Wink wink. Si vous n’avez pas vu ce film sortez passez à la suite.

C’est mon deuxième film collector. Le premier étant Dirty Dancing, sans doute comme une trentenaire sur deux. Je suis tellement over ultra fan que j’ai fait un quizz magique sur le sujet, organisé une soirée à thème avec burgers et cocktails et 21 copines affalées sur mon canapé (et le sol et les accoudoirs du canapé et des chaises: je n’habite pas un loft non plus). Bref, Dirty Dancing, je suis incollable. Là tout de suite je dois vous dire que je ne me rappelle pas très bien pourquoi je vous parle de ça. Humpfff, non, je ne vois pas. A aucun moment du film Patrick Swayze ne s’arrête pour se faire une plâtrée de pâtes. Ce n’est pas non plus un accessoire de danse ou même une perruque. Aucun rapport, donc. Damn!!!

Mais bon, comme c’est toujours moche de laisser bébé dans un coin, je vous suggère d’utiliser ce plat comme appât pour l’être aimé. Un peu comme le Marabout Joseph dont les secrétaires m’appellent quotidiennement sur ma ligne fixe à la maison. C’est fou le nombre de secrétaire dont a besoin un marabout. Je n’aurai jamais cru.

Spaghetti. Pesto. Topinambour. Retour au sujet.

IMG_6815

Et juste pour info, on peut faire ce pesto sans spaghetti et le manger à la cuillère à même le pot ou en tartinade sur des petits toasts! Ôh Joie!

Spaghetti au pesto de topinambour

Pour 2

  • 400 g. de topinambour
  • 1 gousse d’ail
  • 30 g. d’amandes
  • 30 g. de parmesan
  • 2 cs d’huile d’olive
  • le zeste d’1/2 orange
  • 2 cs de jus d’orange
  • sel et poivre
  • 2 cs de chapelure
  • 10 g. de graines de sésame
  • quelques feuilles de basilic ou de persil
  • 250 gr. de spaghetti

IMG_6813

Peler les topinambours et les détailler en gros cubes. Les jeter dans de l’eau un chouïa citronnée et cuire pendant une dizaine de minutes. Egoutter. Dans un mixer, ajouter la gousse d’ail pelée et dégermée, le parmesan en morceaux, les amandes, l’huile d’olive, le basilic, le zeste d’orange et le jus d’orange. Mixer. Si votre mixer gémit devant l’effort, ajouter un tout petit peu d’eau de cuisson des topinambours. Saler et poivrer.

Cuire les spaghetti (non, je ne vous dit pas comment. Faut pas déconner non plus). Pendant la cuisson, chauffer une poêle, à sec. Quand la poêle est bien chaude, verser dedans la chapelure et les graines de sésame. Laisser torréfier quelques minutes sans brûler. Transvaser immédiatement dans un récipient froid pour stopper la cuisson.

Egoutter les spaghettis, mélanger avec le pesto et dresser avec la chapelure et le sésame dessus. Un petit supplément de parmesan et, qui sait, un rab’ de basilic. Nomnomonomno (bruit des maxillaires), c’est bon!

IMG_6812

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s