Pasta à la chicorée rouge et au chorizo

IMG_6282
Trévise et chorizo: des copains pour la vie

Ma belle-soeur, Judith la ravissante, exècre l’amertume. Sans doute parce que la demoiselle est douce (avec une poigne de fer, certes). A Noël j’ai offert à mon frère une bouteille de vodka dans laquelle j’avais fait mariner des cranberries fraîches et un zeste de lime. Malgré le miel ajouté, j’ai cru qu’elle allait avaler sa langue après une micro gorgée. Bref. Tout ça pour dire que je pense que si, comme Judith, vous abhorrez l’amertume, cette recette n’est pas pour vous. Parce qu’on peut faire tout ce qu’on veut, la trévise, cette belle rouge, sera toujours amère. Là, cuite, avec la tomate et le chorizo, elle perd un peu de son mordant mais conserve son ADN, cette pointe d’amertume.

C’est mon pote Fluck (merci, copain!), qui m’a parlé de l’idée de mélanger la trévise aux pâtes. Je crois que lui la fait avec de la chaire à saucisse. J’ai voulu faire tout juste. Tout pareil. Mais c’était le 3 janvier et comment vous dire… Les étals du supermarchés ressemblaient à ceux de l’Allemagne de l’est (du moins ce que je m’en représente). Les gens courraient comme des possédés, les mains agrippées à la barre de leur caddies. Sur leurs visage crispés, leurs yeux exorbités étaient ceux d’une bande de zombies en pleine traque à l’humain. Il ne faisait pas bon traîner dans ce no-woman-land. C’était chacun pour soi et Dieu pour personne. Je crois même avoir vu un pauvre vendeur en uniforme orange supplier pour sa vie une brave mère de famille transformée en harpie démoniaque. Face à tant d’adversité, j’ai rapidement opté pour un chorizo piquant à la place d’une saucisse. Y avait de l’ail dedans, je me suis dit que c’était toujours une précaution supplémentaire.

FullSizeRender (4)

Spaghettini à la trévise et au chorizo

Pour 4 personnes

  • 400 g. de spaghettini. Ou de bavette. Ou de penne peut-être….
  • 150 g. de salade trévise
  • 1-2 gousse d’ail
  • 1 échalote
  • 100 g. de chorizo piquant
  • 1 boîte de 400 g. de tomates pelées et concassées
  • 1 c.c de sucre
  • 1/2 cc d’origan
  • un peu de poivre
  • 1 c.c de chilies fort concassés (J’aime quand ça pique un max. Adaptez la recette à vos papilles)
  • 1 c.s. d’huile d’olive
  • du parmesan pour servir

FullSizeRender (5)

Emincer ail et échalote. Couper la trévise finement. Peler le chorizo et le couper en demi-rondelles. Mettre à bouillir l’eau (salée) pour les pâtes. Dans une poêle, verser l’huile, l’ail et l’échalote. Faire revenir. Ajouter les chilies, et le chorizo. Quand le chorizo est un peu grillé, ajouter la trévise. Laisser revenir en remuant. Ajouter les tomates, le sucre, l’origan et quelques tours de moulin à poivre. Faire cuire les pâtes. Saler la sauce si nécessaire.

Servir ensemble avec du bon parmesan en flocons aériens!

FullSizeRender (6)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s