Romanesco: Un bouquet de goodies dans ton assiette

Romaneco grillé: des fleurs qui sont un légume qui a le goût d’un autre. 

IMG_5920

C’est marrant comme des fois on cherche midi à quatorze heures. On traque la petite bête, on trifouille le double-sens, on est persuadés d’avoir compris le niveau subliminal, l’allusion planquée, la baleine sous le gravier. Et puis non. En fait, il fallait juste saisir les mots ouïs. Et tant pis pour nous si, du coup, la réalité est moins sexy qu’on l’aurait souhaité.

A ce propos, j’ai adoré le film « He’s not Just That Into You ». C’est une comédie romantique (vous commencez à me connaître là, cela ne doit pas vous surprendre), qui raconte en gros les quiproquos de quelques couples qui passent leur temps à analyser ce qu’à voulu dire l’autre. Je ne sais pas si cela fait de moi la reine des bécasses, mais je dois dire que ce film m’a parlé. Le mec libre, ne te dis pas « c’est compliqué ». Il sait s’il est en couple ou non. Et c’est du coup assez simple. Le brave garçon qui t’assène un « je te téléphone », prend ton numéro. Et ainsi de suite. Bref. Tout ça pour dire, que 2015 sera l’année du « je ne comprendrai que ce qu’on me dira avec des mots que l’oreille humaine peut entendre ». Merci de m’arrêter si je dérailles.

Avec les légumes, vous me direz, pas de ça Lisette: tu prends une tomate, ça sent la tomate, ça a la forme d’une tomate, ça goûte la tomate: c’est une tomate. Et ben non. Encore une fois, mega tromperie, pas forcément. On est foutu.

Prends le chou romanesco (c’est une image, repose-moi ça!). On dirait une fleur tellement c’est joli. Un bijou d’invention, une sculpture végétale: à la base, c’est tellement parfait que tu ne peux pas imaginer que tu vas l’ingérer. Et en fait, soyons honnête, c’est un chou-fleur déguisé. Bête comme chou. Objectivement, ça a le même goût que le truc blanc pommé….ARNAQUE.

Sauf…si on le passe au four pour le griller. ET LA, devant nos papilles ahuries, se produit une palpitation exquise. C’est ultra bon. Aussi joli que bon!

IMG_5922

Salade tiède de romanesco grillé

Pour 2, en plat unique, inspiré par Pascale Weeks

  • Un petit chou-fleur romanesco
  • 1 poignée de pignons
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe d’huile de noisette
  • 2 cuillères à soupe de citron vert (ou plus si vous aimez)
  • 2 cuillères à café de sauce type sweet hot chili (sauce aigre douce piquante)
  • 1 cuillère à soupe de fish sauce
  • Un peu de coriandre ou de persil

IMG_5923

Torréfier à sec les pignon. Laver et nettoyer le romanesco et le détailler en petits bouquets. Couper le pied en petits cubes. Le disposer dans une lèche-frite un peu huilée et enfourner pour 20 à 30 minutes dans le four préchauffé à 200°C. Le romanesco va rôtir, rester croquant, concentré toutes ses saveurs. Pendant ce temps, mélanger tous les ingrédients de la sauce dans un petit bol. Verser la vinaigrette sur le chou-fleur chaud, parsemer de coriandre ou de persil et de pignons grillés.

 

IMG_5925

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s