Pancakes ou comment se lever du bon pied

Des pancakes à la ricotta et au lait ribot: c’est noël de bon matin.

photo 3 (42)

Les lendemains de hier: c’est fait. Je pense que pour 2014, j’ai donné. Mention spéciale soirée de boîte. Moi qui suis d’habitude si sage. Je suis une fille plutôt économique en plus, deux bières et je suis pompette et comme j’ai le rire facile, même sans alcool, la fête est folle. Le lendemain, souvent, rien, pas la moindre de trace d’abus. Si ce n’est un furieux coup de mou sur le coup de 13h00. Là, ce fameux jeudi (Un jeudi. Non, sérieusement, la soirée de boîte un jeudi, c’est une mauvaise idée, je dis « non ». Vigoureusement), le lendemain, j’avais des petits yeux (miiiiiinuscules et tout rouges, un peu comme un lapin albinos un jour de conjonctivite quand le vent d’est souffle fort) et un bon gros mal de crâne. La honte, sans doute. Bien éviiiiiiiiiiiidemment, vu qu’il était vendredi à l’aube, je n’avais pas le temps de me préparer des pancakes. J’ai donc gobé un alkaselzer, un verre de jus d’orange style jesuismonstreenformejeprendssoindemoivivelavitamineC et hop in ze bus direction  la mine la rédaction.

Pas noel donc.

Mais les jours où on fait la fête le week end, il y a deux remèdes imparables: les pancakes du brunch avec deux petits bout de bacon bien grillés et le soir, des pâtes à l’arrabiata parce que le piment ça remet sur pieds comme personne.

photo 4 (28)

Pancakes 

Pompés sur ce blog et un rien customisés

Pour 2 ou 3… ça dépend quoi (à prononcer avec l’accent vaudois siouplait)

  • 2 oeufs
  • 3/4 de tasse de buttermilk. Ici ça s’appelle lait ribot ou lait fermenté.
  • 1 tasse de ricotta
  • 1 tasse de farine
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 1 cuillère à soupe de sucre brun (ou blanc: franchement, pas de discrimination)
  • Une pincée de sel
  • Un peu de beurre pour faire sauter les pancakes
  • Du sirop d’érable parce que sinon c’est pas des vrais.

Prendre les oeufs. Ne pas jongler. Ou sinon, compter un oeuf en plus aucasou. Séparer le blanc des jaunes. Battre les blancs avec la pincée de sel. Obtenir une neige bien ferme.

photo 1 (71)

Dans un bol, mélanger la ricotta, les jaunes d’oeufs, le buttermilk. (Si on veut, on peut ajouter un peu de vanille. Moi je les aime nature).  Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à lever tamisée, le sucre. Ajouter le bol de liquide au bol de poudres sèches en mélangeant le moins possible. Ajouter hyyyper délicatement les blancs en neige.

photo (26)

Faire chauffer un peu de beurre dans la poêle à feu moyen, ajouter une petite louchette de pâte à crêpe. Retourner le pancake quand la surface commence à buller (faire des bulles donc, en français). Poursuivre la cuisson encore une mini minute. Hop, servir, ou laisser au chaud au four, à 80 degrés, le temps de finir la cuisson des autres. Ajouter le sirop d’érable!

photo 2 (65)

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Pancakes ou comment se lever du bon pied

  1. De l’aunt jemima, le sirop!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s