T’es un peu pastèque dans ta tête…

photo 1 (21)

Bon alors tout commence un soir d’été. Y a du monde sur la terrasse, il fait chaud, quelques moustiques, la table ressemble à un carnage, genre nuée de moineaux morts de faim sur des miettes de croissants. On a s’est tellement désaltéré au rosé que plus moyen de compter les cadavres de bouteilles. C’est là, lapeauduventreestbientenduemercipetitjésus, que yohann, super chef (c’est juste pour vous donner une idée de la crédibilité du type) me balance, comme ça, sans prévenir: « t’as déjà goûté de la pastèque confite au curry? »

Les trois petits points c’est mon silence. Nan mais franchement, tu réponds quoi, toi? « Non, j’ai jamais goûté. Cela dit la choucroute à la banane non plus, tu vois? »

Bon il se trouve que Yohann, ce grand fou, lui il a testé. Tant et si bien qu’il m’a défiée d’essayer. Vous me connaissez, comment résister à un « T’es pas cap? »

Voici le résultat. Les résultats sont…mitigés.

Dans la colonne des plus: c’est hyyyyper joli. Comme un tableau version daïquiri au soleil couchant. C’est aussi hyyyyper original. Donc ça en jette à l’apéro.

Je vous entends beugler, « ouais, c’est bien beau, mais est-ce que c’est bon? ».

Ben voilà, je ne sais pas. C’est assez bon, oui. Mais c’est bizarre aussi, parce que ça a un peu le goût de soupe, genre courge au curry. Franchement, le plus simple, ce serait que vous essayez et puis on se redit, d’accord…

photo 3 (12)

oui, j'ai vu, il y a une puissante faute d'orthographe...

Pastèque sautée au curry

  • De la pastèque en cube. (Peler la pastèque, ôter un maximum de pépins. Les cubes doivent faire 3 cm de euhhh comment on dit cm3 je crois)
  • Un peu d’huile d’olive
  • Du sel et du poivre
  • Du curry madras fort
  • Du jus de citron

Dans le fond d’une poêle faire chauffer un peu d’huile d’olive. Mettre les cubes de pastèques.

photo 2 (19)

 

Laisser colorer un peu sur chaque face. Ajouter le jus de citron et faire tourner les cubes dans le jus. Saupoudrer de curry, saler et poivrer. Laisser confire encore quelques minutes.

Retirer de la poêle et piquer une brochette de bois style cure-dents dedans. Je pense que ça doit être pas mal avec une boule de mozza et une feuille de menthe ou de basilic. Servir tiède ou froid. Et surtout, regarder la tronche des invités. Ça vaut le détour.

photo 4 (11)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s