La pomme au four de mon enfance

 

photo 1 (11)

Quand j’étais petite, le mercredi après-midi était réservé à mes grands-parents maternels. Plus tard, au gymnase, je me rappelle longer la haie du jardin et entendre le son familier du râteau. Mon grand-père était là, il faisait un sort aux feuilles mortes du jardin, tout allait bien dans mon monde. A l’intérieur, ma mère préparait le café au lait et le thé qui accompagnaient immuablement la tarte aux pommes (aux poires quand VRAIMENT on était dans le jour de tous les possibles).

Sauf que des fois, mon frère et moi on les voyait aussi chez eux, à Pully. Et alors là, allez savoir pourquoi, les aléas de la géographie sûrement ou une sombre histoire de latitudes sans doute, je n’ai aucun souvenir d’avoir jamais mangé une tarte aux pommes. Non, à Pully, c’était pommes au four.

Alors ici, en l’honneur de ma Grema (une abréviation enfantine et complètement phonétique de Grand’ma), la recette des pommes au four, un peu customisée. Je suis sûre qu’elle me pardonnera.

 

Pommes au four:

  • 2 pommes, évidées et pelées en alternance
  • 3 noix de beurre
  • 4-5 grosses cuillères de gelée de coing (mais ça marche aussi très bien avec framboises, fruits rouge ou même abricot)
  • 4 cuillères à soupe de noix de pécan concassées (ou de l’amande moulue)
  • 1 cuillère à soupe de sirop d’érable (ou, à défaut, du sucre)
  • 1 petit verre de vin blanc
  • 2 cuillères à soupe d’eau

photo 2 (8)photo 3 (4)

 

Beurrer un plat allant au four. Poser les pommes dedans. Remplir les pommes évidées avec les noix de pécan, le beurre, et la confiture. Le principe, c’est que tout ce qui ne rentre pas dans le trou, finit dans le plat. Ajouter le rab’ de beurre sur les pommes en écrasant un peu avec les doigts. Verser le sirop d’érable, l’eau et le vin dans le plat, mélanger pour la forme.

photo 4 (4)
Vous noterez que là, les pommes sont recouvertes de crème. Oui, c'est ultra cochon, mais il en restait dans un pot et faut pas gâcher. Vous aussi, vous pouvez rajouter une ou deux cuillère de crème double. Sisi, vous pouvez...

Enfourner dans le four préchauffé à 200°C pendant une demi-heure, le temps que la pomme soit confite. Pendant la cuisson, on peut de temps en temps arroser les pommes avec le jus. Ça donne aussi l’occasion de lécher la cuillère et de se réjouir vigoureusement de ce qui va suivre!

photo 5 (2)

 

Mmmmmmh, yummy!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s